Darmstadt

Darmstadt är en stad i den federala delstaten (Bundesland) Hessen i Tyskland.

Darmstadt ligger i kanten av floden Rhens dalgång cirka 40 km söder om Frankfurt am Main. Staden har 145 845 invånare (2011) och fick 1997 av den hessiska delstatsregeringen beteckningen Wissenschaftsstadt – vetenskapsstaden – på grund av de många nationella och internationella forskningsprogram, som pågick i staden.

Bland annat nämndes ämne 110 i periodiska systemet Darmstadtium efter upptäcktsplatsen Darmstadt.

I staden finns Darmstadts tekniska universitet, Darmstadts yrkeshögskola och Darmstadts evangeliska yrkeshögskola.

Det mest kända forskningsintitutet i Darmstadt är Gesellschaft für Schwerionenforschung. Darmstadt har även tre Fraunhofer-institut.

Från 1948 och under 1950-talet utgjorde Darmstadtkurserna varje sommar en viktig samlingspunkt för kompositörer av seriell och annan modernistisk musik, inte minst elektroakustisk och elektronisk.

I Darmstadt finns många arbetsplatser med kemisk-teknisk och maskinteknisk industri (bl.a. Wella & Goldwell). Den största arbetsgivaren i staden är läkemedelsbolaget Merck. Näst största arbetsgivaren är Deutsche Telekoms dotterbolag (T-Online), som har flera tusen anställda i Darmstadt.

Darmstadt nämndes för första gången i slutet av 1000-talet som Darmundestat. Däremot nämndes redan tidigare flera stadsdelar som då ännu inte tillhörde Darmstadt. Staden fick sina stadsrättigheter 1330 av Ludvig IV av Bayern running hydration belt. I mitten av 1200-talet byggdes en vattenborg och 1567 utsågs Darmstadt till huvudstad av grevskapet Hessen-Darmstadt where can i buy bpa free water bottles. 1899 fick sju unga konstnärer uppdraget av storhertigen Ernst Ludwig att komma till Darmstadt och främja konsten how do you use meat tenderizer. Därigenom skapades många konstverk och byggnader och Darmstadt blev Jugendstilens centrum i Tyskland.

Den 11 september 1944 förstördes Darmstadt nästan fullständigt genom en flygattack av Royal Air Force. 12 600 människor dog och 66 000 blev utan hem. På grund av förödelsen blev Wiesbaden 1946 huvudstad av den nybildade delstaten Hessen.

Luisenplatz

Evangeliska stadskyrkan

Centralstation

Aurélien Rougerie

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 20 avril 2017.

Aurélien Rougerie, né le à Beaumont (Puy-de-Dôme), est un joueur international français de rugby à XV évoluant au poste de centre, d’ailier ou d’arrière (1,93 m pour 103 kg). Il joue au sein de l’effectif de l’ASM Clermont Auvergne depuis 1999.

Fils de Christine Dulac, joueuse de basket du CUC, et de Jacques Rougerie, pilier de l’ASM des années 1970, il a étudié au collège Teilhard de Chardin à Chamalières[réf. souhaitée] ainsi qu’au collège et lycée Saint-Pierre à Courpière.

Aurélien Rougerie, dit Roro, sera surnommé par la presse sportive « Le Lomu Blanc » en référence aux qualités athlétiques et sportives dont-il dispose et qui “rappelle” celles de l’ancienne stars All Blacks, Jonah Lomu. Il signe avec l’ASM son premier contrat pro en 1999. Le 31 janvier 2017, le club annonce officiellement qu’il va continuer avec son équipe de toujours pour une dix-neuvième et dernière saison. Ainsi, « Roro » devrait achever sa carrière de joueur de rugby professionnel en juin 2018. Il restera ainsi fidèle à son club de toujours et ce malgré une offre financière très intéressante du club Japonais (Toshiba Brave Lupus) qu’il refuse.[réf. nécessaire]

Il prépare par ailleurs sa reconversion par des investissements comme le HPark à Clermont-Ferrand, un complexe sportif de 3 000 m2 comprenant 6 terrains de squash, un terrain de rugby indoor, un espace séminaire ainsi qu’un restaurant et un pub.

Fils de Jacques Rougerie, ancien pilier, et de Christine Dulac, joueuse de basket-ball (au CUC), il évolue dans le club de l’ASM Clermont Auvergne où il a fait ses débuts dès l’âge de 19 ans. Passionné d’informatique et de voitures, il est surnommé Roro par ses coéquipiers et supporters mais aussi et surtout par sa famille. Au début de la saison 2006, il a été promu capitaine de son club.

Il a disputé 28 matchs en compétitions européennes depuis la saison 2000-2001 dont 13 en Coupe d’Europe et 15 en Challenge européen pour un total de 18 essais sur les terrains européens.

Le il subit une très grave blessure. En effet, lors d’un match amical avec son club contre les Wasps, il est violemment percuté à la gorge par le talonneur anglais Phil Greening alors qu’il tentait de percer les lignes adverses. Gravement touché au larynx, il est hospitalisé pendant plusieurs semaines, doit subir trois opérations chirurgicales et souffre de nombreuses complications. Il doit s’alimenter par sonde nasogastrique et perd neuf kilos. Il se rétablit et reprend les chemins de la compétition en décembre. Il garde du choc une grosse cicatrice au cou d’environ 12 cm et sa voix est devenue légèrement plus grave. Le , le tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand condamne Phil Greening au versement de dommages et intérêts. Ce dernier refuse de payer, c’est finalement son club des Wasps qui effectuera l’indemnisation.

Formé au club alors connu comme l’AS Montferrand, Aurélien Rougerie fait preuve d’une fidélité envers les Jaunards. En effet l’ASM a traversé depuis les débuts professionnels de Rougerie une très mauvaise période en termes de résultats sportifs. Convoité par d’autres clubs du Top 14, il reste à l’ASM. Il est aujourd’hui capitaine de son équipe et le club a retrouvé lors de la saison 2006-2007 le niveau qu’il connaissait à l’époque d’Olivier Magne. Les Clermontois atteignent en juin 2007 la finale du Top 14, éliminant en demi-finale le Stade toulousain sur un essai de son capitaine qui dépose un à un ses coéquipiers trois-quarts du XV de France Clément Poitrenaud, Cédric Heymans et Vincent Clerc et aplatit après 60 m de course.

Il devient champion de France en 2010 après cinq défaites en finale en tant que capitaine, le premier bouclier de Brennus pour l’ASM Clermont Auvergne. En 2011 il se casse la cheville lors de la dernière journée des phases de poules du Top 14 pendant la rencontre qui oppose le Stade toulousain à l’ASM au Stadium municipal de Toulouse. Il est opéré deux jours plus tard.

En 2014, il cède le capitanat de l’équipe à Damien Chouly.

Le , lors du match contre Bayonne comptant pour la 18e journée du Top 14, Aurélien Rougerie dispute son 365e match comme titulaire sous les couleurs de l’ASM Clermont Auvergne, égalant ainsi le record d’Eric Nicol.

Lors de cette même journée, il inscrit son 95e essai en première division de rugby français. Il reste le troisième meilleur marqueur d’essais derrière Laurent Arbo (100) et Vincent Clerc (98).

En 2016, le site Rugbyrama le classe premier parmi les 10 meilleurs joueurs de l’histoire de l’ASM Clermont Auvergne.

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le contre l’équipe d’Afrique du Sud. Il fut l’une des grandes révélations du Tournoi des six nations 2002 où son jeu en puissance de pénétration fut un réel apport dans la conquête du septième Grand chelem du XV de France. La ligne de trois-quarts était alors composée de trois Clermontois (Aurélien Rougerie, Tony Marsh et David Bory), dirigée par Gérald Merceron et avec Jimmy Marlu comme remplaçant (ces deux joueurs étaient aussi Clermontois).

Lors de la Coupe du monde 2003 il connut un passage à vide et sa prestation lui valut une année de purgatoire sans équipe de France. Revenu par la suite à son meilleur niveau, il compte 76 sélections en équipe de France avec 115 points inscrits (23 essais). Valeur sûre à l’aile droite de l’équipe de France, il est entré dans le top 10 des meilleurs marqueurs d’essais chez les Bleus.

Après trois ans de présence alternative en équipe de France, il est sélectionné par Bernard Laporte pour la Coupe du monde de rugby de 2007. Titulaire pour le match d’ouverture, Vincent Clerc lui est ensuite préféré.

Marc Lièvremont comptant sur lui, il est sélectionné pour le Tournoi des Six Nations 2008. Ayant subi une opération pour une hernie cervicale, il n’a pas pu prendre part aux test-matchs de la tournée de novembre. Bien que ne devant revenir qu’en janvier 2009, il a fait son retour sur les terrains le 28 novembre 2008 à l’occasion du match opposant Clermont à l’USAP.

Après pratiquement deux ans sans avoir porté le maillot tricolore, Aurélien Rougerie est rappelé par le sélectionneur de l’équipe de France afin de disputer le Tournoi des six nations 2010. C’est, selon lui, l’occasion d’un nouveau départ avec le XV de France. Il est titularisé à l’aile gauche pour le premier match contre l’Écosse mais sort au bout de la deuxième minute de jeu, souffrant d’une entorse cervicale consécutive à un double choc sur Kelly Brown puis Johnnie Beattie. Cette blessure le prive du reste du Tournoi alors que la France remporte le Grand chelem.

Il est sélectionné pour la Coupe du monde de rugby 2011 et prend par intérim le capitanat à Thierry Dusautoir pour le second match de la poule A, opposant la France au Canada. Titulaire depuis le Tournoi des Six Nations au poste de centre, il renoue à cette occasion avec le poste d’ailier. Il devient, quelques semaines plus tard, vice-champion du monde après avoir formé la paire de centres titulaires en finale, avec Maxime Mermoz.

Plus appelé en équipe de France depuis le tournoi des Six Nations 2012 thermos hydration bottle, il fait une apparition sous le maillot des Barbarians français en tant que capitaine lors d’un match contre la Namibie en 2014.

En mars 2007, il est sélectionné avec les Barbarians français pour jouer un match contre l’Argentine à Biarritz. Les Baa-Baas s’inclinent 28 à 14 personalized soccer t shirts.

Il joue à nouveau pour les Barbarians en 2013 contre les Samoa au Stade Marcel-Michelin de Clermont-Ferrand. Il est choisi pour être le capitaine de l’équipe. En novembre 2016 team football uniforms, il est de nouveau sélectionné pour être le capitaine des Baabaas pour affronter une sélection australienne au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux.

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Depuis 2001 Aurélien Rougerie a disputé 76 matches avec l’équipe de France au cours desquels il a marqué 23 essais. Il a notamment participé à trois Coupes du monde, en (2003, 2007 et 2011).

Sur les autres projets Wikimedia :

Lakeside, Oregon

Lakeside is a city in Coos County, Oregon, United States. The population was 1,699 at the 2010 census.

Lakeside is in Coos County, Oregon, along U.S. Route 101, about 1 mile (2 km) inland from the Pacific Ocean. The city is 15 miles (24 km) north of Coos Bay and 197 miles (317 km) southwest of Portland.

Lakeside borders Tenmile Lake and Tenmile Creek, which flows from the lake to the ocean. The city is 23 feet (7.0 m) above sea level. According to the United States Census Bureau, the city has a total area of 2.29 square miles (5.93 km2), of which 2.00 square miles (5.18 km2) is land and 0.29 square miles (0.75 km2) is water.

As of the census of 2010, there were 1,699 people, 806 households, and 489 families residing in the city. The population density was 849.5 inhabitants per square mile (328.0/km2). There were 967 housing units at an average density of 483.5 per square mile (186.7/km2). The racial makeup of the city was 94.4% White, 0.3% African American, 1.5% Native American, 0.2% Asian, 0.9% from other races, and 2.6% from two or more races. Hispanic or Latino of any race were 3.2% of the population.

There were 806 households of which 14.0% had children under the age of 18 living with them, 49.3% were married couples living together, 6.6% had a female householder with no husband present, 4.8% had a male householder with no wife present, and 39.3% were non-families. 30.1% of all households were made up of individuals and 15.3% had someone living alone who was 65 years of age or older. The average household size was 2.08 and the average family size was 2.49.

The median age in the city was 57.9 years. 11.9% of residents were under the age of 18; 3.5% were between the ages of 18 and 24 really cool water bottles; 14.3% were from 25 to 44; 35.5% were from 45 to 64; and 34.7% were 65 years of age or older. The gender makeup of the city was 51.0% male and 49.0% female.

As of the census of 2000, there were 1,371 people, 649 households, and 436 families residing in the city. The population density was 692.7 people per square mile (267.3/km²). There were 764 housing units at an average density of 386.0 per square mile (149.0/km²). The racial makeup of the city was 93.73% White, 0.15% African American, 1.75% Native American, 0.44% Asian, 0.07% Pacific Islander, 0.95% from other races, and 2.92% from two or more races. Hispanic or Latino of any race were 2.55% of the population.

There were 649 households out of which 15.9% had children under the age of 18 living with them, 57.6% were married couples living together, 6.8% had a female householder with no husband present, and 32.7% were non-families. 26.8% of all households were made up of individuals and 13.7% had someone living alone who was 65 years of age or older. The average household size was 2.11 and the average family size was 2.50.

In the city, the population dispersal was 14.6% under the age of 18, 4.3% from 18 to 24, 17.9% from 25 to 44, 33.2% from 45 to 64, and 30.1% who were 65 years of age or older. The median age was 53 years. For every 100 females there were 98.1 males. For every 100 females age 18 and over, there were 96.1 males.

The median income for a household in the city was $25,781, and the median income for a family was $34,688. Males had a median income of $31,364 versus $20,568 for females. The per capita income for the city was $16,702. About 11.6% of families and 15.2% of the population were below the poverty line, including 25 best waterproof case for 5s.3% of those under age 18 and 7.9% of those age 65 or over.

Ben Hannant

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants team football jerseys wholesale.

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement glass water bottles online india.
b Matchs officiels uniquement.

Ben Hannant, né le à Gold Coast runners water bottle, est un joueur de rugby à XIII australien évoluant au poste de pilier dans les années 2000. Il a connu trois clubs dans la National Rugby League brown football uniforms, tout d’abord il effectue ses débuts avec les Sydney Roosters puis rejoint les Brisbane Broncos, enfin il part en 2009 aux Canterbury Bulldogs. Il a également pris part au State of Origin avec les Queensland Maroons. Enfin, il est sélectionné en équipe d’Australie pour le Tournoi des Quatre Nations 2009 en Angleterre et en France

Roberto Rojas

* Seniorklubkampe og -mål tælles kun for den hjemlige liga.
† Kampe (mål).

Roberto Antonio Rojas Saavedra (født 8. august 1957 i Santiago, Chile) er en tidligere chilensk fodboldspiller (målmand). Han var kendt under kælenavnet El Cóndor (Kondoren). Han blev verdensberømt i 1989, da han blev udelukket fra al fodbold på livstid for at have simuleret en skade og fået stoppet en VM-kvalifikationskamp, en situation der betragtes som en af de største skandaler i VM i fodbolds historie.

Rojas karriere startede i hjemlandet, hvor han først spillede i syv sæsoner for Deportes Aviación og efterfølgende seks hos storklubben Colo-Colo i hjembyen Santiago. Med Colo-Colo var han med til at vinde både det chilenske mesterskab og pokalturneringen Copa Chile to gange. I 1987 skiftede han til brasilianske São Paulo FC football clubs shirts, hvor han spillede frem til sit ufrivillige karrierestop i 1989.

Rojas spillede desuden 49 kampe for det chilenske landshold. Han repræsenterede sit land ved tre udgaver af de sydamerikanske mesterskaber Copa América op gennem 1980’erne, hvor højdepunktet var sølvmedaljerne i 1987.

I en alder af 32 år, og på toppen af sin karriere, blev Rojas i 1989 udelukket fra al klub- og landsholdsfodbold på livstid af det internationale fodboldforbund FIFA. Årsagen var en skandale der fandt sted på Maracanã-stadionet i Rio de Janeiro, Brasilien, den 3. september samme år.

Chile skulle denne dag spille den afgørende kamp om kvalifikation til VM i 1990 i Italien, og kravet for chilenerne var en sejr på udebane mod storfavoritterne fra Brasilien. Da brasilianerne efter en målløs første halveg kom foran 1-0 kort efter pausen på et mål af Careca virkede situationen umulig for Chile.

Men omkring det 70

Real Madrid Club de Fútbol Away JAMES 10 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Away JAMES 10 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. minut indtraf en dramatisk hændelse. Rojas i det chilenske mål faldt pludseligt til jorden efter at et nødblus var blevet kastet ind på banen fra tilskuerpladserne, og landede tæt ved ham. De chilenske spillere og trænerstaben ilede hen til ham, og lod på intet tidspunkt hverken modspillere eller dommertrio komme i nærheden af ham, for at se, hvad der var sket cool football t shirt designs. Efter et stykke tid på banen, hvor kampen var afbrudt, og hvor Rojas så ud til at modtage behandling, bar holdkammeraterne en alvorligt blødende Rojas ud af banen, og nægtede at genoptage kampen af “hensyn til egen sikkerhed” glass bottle distributors. Kampen, der blev spillet foran 141.000 tilskuere på verdens største stadion blev afbrudt, og aldrig færdigspillet.

Straks herefter krævede chilenerne som følge af Rojas’ skade at få tildelt en skrivebordssejr, der ville have givet dem VM-billetten, og samtidig have medført at Brasilien for første gang nogensinde ikke kom til VM. Som tiden gik de følgende dage begyndte beviserne fra sagen imidlertid at pege på, at situationen var ét stort fupnummer, iværksat af Rojas og den chilenske trænerstab. TV-billederne viste, at nødblusset var slået ned langt fra Rojas, og det blev vurderet særdeles usandsynligt, at det skulle kunne have forvoldt så stærke blødninger, som Rojas pludseligt lå med på jorden.

Efter flere undersøgelser fra FIFA, og en høring med de involverede parter, indrømmede Rojas at situationen var et fupnummer, og at han i virkeligheden havde skåret sig selv i ansigtet med et barberblad, med den hensigt at få stoppet kampen og taberdømt brasilianerne. Holdets træner, læge og øvrige spillere havde også været involveret. Rojas blev af FIFA idømt karantæne på livstid. Den samme straf blev tildelt landstræner Orlando Aravena og lægen Daniel Rodríguez, mens anfører Fernando Astengo fik fem års udelukkelse som følge af skandalen. Det chilenske fodboldlandshold fik desuden fem års VM-udelukkelse, og kunne derfor ikke deltage i hverken kvalifikation eller slutrunde ved VM i 1994.

Rojas karantæne blev ophævet i 2001, hvor han dog som 44-årig ikke længere var aktuel som spiller.

Primera División de Chile

Copa Chile

Kupala (fête)

La nuit de Kupala (pron athletic water bottles. Koupala) est une célébration traditionnelle des peuples slaves célébrée aux environs du solstice d’été (entre le 20 et le 24 juin du calendrier grégorien, le solstice tombant généralement le 21 juin). Sa fixation est depuis la christianisation des peuples concernés influencée par la fête de la Saint-Jean.

Le mot « Kupala » proviendrait de la racine indo-européenne « kup », qui signifie « faire bouillir » ou « luxure », et d’où est également issu le mot latin « cupido » (désir), qui a donné son nom au dieu de l’amour Cupidon.

Une autre étymologie possible de « Kupala » serait liée à un mot slave signifiant « baignade » (se baigner : koupat’sïa en russe actuel).

Dans les langues des pays concernés elle se nomme aussi parfois Ivan Kupala : en russe : Иван-Купала, en biélorusse : Купалле, en ukrainien : Іван Купала et en polonais : Noc Kupały. En Pologne, elle s’appelle aussi Sobótka.

Cette fête célèbre le feu, l’eau, le Soleil et la Lune, la récolte, la fertilité, la joie et l’amour. Son origine est liée au culte de Kupala. Elle est largement célébrée dans les zones habitées par des peuples slaves (Biélorussie, Pologne (notamment Mazovie et Podlachie), Russie, Ukraine) mais aussi de manière analogue dans les pays et régions habitées par les peuples baltes, celtiques, finno-ougriens et germaniques.

En Finlande (Juhannus) et en Estonie (Jaanipäev), cette fête est l’une des plus importantes du calendrier. Dans ce dernier pays, ainsi qu’en Lituanie, le jour de la fête est un jour de congé légal.

Fête des amoureux, elle est parfois comparée à la Saint-Valentin.

En anglais et en allemand on emploie respectivement les expressions de Midsummer et de Mittsommerfest&nbsp runners fanny pack reviews;(de).

La tradition de Kupała (Sobótki) consistait à brûler des feux à la tombée du jour et à se baigner au coucher du soleil dans des étendues d’eau, de chanter et danser jusqu’à minuit autour d’un poteau.

À minuit, sous prétexte de chercher des fleurs de fougère, les hommes et femmes célibataires couraient dans la forêt : les femmes partaient les premières en chantant, une couronne de fleurs sur la tête (en polonais : wianek), symbolisant leur état de célibat. Les hommes leur emboitaient ensuite le pas.

Celui qui trouvait la « fleur de fougère » voyait alors tous ses vœux satisfaits. Cependant, jusqu’à présent, personne n’en a trouvé, mais ils vivaient heureux ensemble. L’homme chanceux revenait alors avec un anneau de fleurs sur la tête, accompagné de sa promise.

Le poète polonais Jan Kochanowski, qui participa à certaines de ces festivités, donne une description de la nuit dans son Pieśń o Sobótce.

Les jeunes filles toutes de blanc vêtues faisaient flotter leurs fleurs (avec les bougies) sur les rivières, le signe que quelqu’un pourrait découvrir et revenir l’année suivante vers elle échanger leurs fleurs séchées afin de fleurir leurs couronnes de fleurs.

Le poteau autour duquel se dansaient toutes les danses est un symbole d’arbre de vie et kupala ou anciennement ką pala ou maintenant “ku palu” signifiant en direction du poteau. Le bain dans l’eau est kąpiel. La façon de chanter sans accompagnement est a cappella. La tradition de la kupala pourrait avoir une origine ancienne. La relation de Jan Kochanowski avec la chanson folklorique surligne quelques fois :

Dans d’autres vers running belt hydration, le vieux personnage de cette fête est décrit. Et la tradition, particulièrement l’arrosage des anneaux de fleurs, perdure jusqu’à aujourd’hui, les plus jeunes gardant le meilleur de cette tradition.

Sur les autres projets Wikimedia :

Shakya (clan)

Les Śākyas, Shakyas ou Sakyas, encore appelés Çâkyas, Sokyās, Sakkas ou Sākiyās (en pali), « capables » en sanskrit, étaient une tribu établie au nord de la péninsule indienne aux VIe et Ve siècles av. J.-C.. Ils appartenaient à la caste des kshatriyas voués à la guerre et à l’administration.

Ils sont surtout connus comme le clan dont est issu le Bouddha, également nommé « Sage des Shakyas » (Shakyamuni). Le roi Ashoka et les rois de Ceylan sont présentés dans la littérature bouddhique comme leurs descendants.

Leur territoire s’étendait au nord de Gorakhpur sur les contreforts de l’Himalaya, sur l’actuel Uttar Pradesh oriental et le Teraï népalais, atteignant Magadha à l’est. Leurs rois étaient sans doute élus et ils avaient une salle d’assemblée (santhagara) à Kapilavastu, leur ville (ou village) principale, ainsi qu’à Catuma. Certaines sources mentionnent que le Bouddha aurait été invité à inaugurer par des prêches la nouvelle assemblée de Kapilavastu. Les autres villes Shakya connues sont Khomadussa, Sāmagāma, Devadaha, Sīlavatī, Nagaraka, Medatalumpa, Sakkhara et Ulumpa. L’Agganna Sutta fait d’eux des vassaux du roi Pasenadi de Kosala. Néanmoins, la légende de leur dispersion évoquée plus bas ne les montre pas très respectueux envers leur suzerain running belt for gels.

Les Shakya entretenaient des relations d’intermariage et de rivalité avec le clan des Koliyas, avec lequel ils avaient d’ailleurs une origine commune. Mayadevi et Mahaprajapati, mère et belle-mère de Gautama, venaient très probablement d’une famille Koliya. Selon certaines sources, lorsque Gautama revenait dans son pays d’origine, il se partageait entre Kapilavastu, ville de son père, et Koliyanagara, capitale des Koliyas. Ces derniers obtinrent de garder à sa mort un huitième de ses reliques. Cependant, les choses n’allaient pas toujours bien entre les deux clans, comme en témoignent les accusations de « promiscuité incestueuse, comme les chiens et les chacals » portées à l’égard des Shakyas par les Koliyas qui se voyaient parfois refuser des alliances au profit de mariages endogames. Les Shakyas, pour leur part, traitaient parfois leurs alliés d’« animaux vivant dans les branches des arbres » (le nom du clan est celui d’un arbre). L’intervention du Bouddha pour empêcher une guerre entre les deux tribus au sujet de l’utilisation des eaux de la rivière Rohini qui séparait leurs territoires est un épisode célèbre de sa vie.

Les Shakyas se considéraient comme descendants du roi légendaire Okkaka (Ikshvaku), et selon certaines sources leur gotta principal était Adicca, l’un des noms du dieu soleil Surya. Epris d’une nouvelle épouse, Okkaka aurait décidé de laisser le royaume à son fils Jantukumara. Les neuf enfants de la première épouse s’exilèrent à Himavā (Himalaya), où ils fondèrent Kapilavastu. Ils décidèrent de considérer leur aînée, Piya, comme leur mère, et les autres frères et sœurs s’épousèrent les uns les autres. Ayant eu vent des évènements, le roi Okkaka les aurait complimentés de leur débrouillardise, d’où le nom du clan, Shakya (capable).

(Lignée des Shakyas depuis Okkara jusque Jayasena, arrière-grand-père du Bouddha : Okkāka, Okkāmukha, Nipuna, Candimā, Candamukha, Sivisañjaya, Vessantara, Jāli, Sīhavāhana, Sīhassara, Jayasena)

Piya, l’aînée des Shakyas, fut contaminée par la lèpre et dut s’exiler dans la forêt. Elle y rencontra le roi Rama de Bénarès qui, atteint jadis du même mal, avait laissé la ville aux mains de son fils et vivait en ermite ; il avait depuis guéri. Il soigna à son tour Piya et l’épousa. Le couple et ses nombreux fils (trente-deux selon une version) fondèrent une ville dans la forêt, avec l’aide du nouveau roi de Bénarès. Ils durent pour cela abattre des kolas (arbre), d’où le nom de leur ville (Kolanagara – lieu des kolas) et de leur clan, Koliya. Du temps du Bouddha, leurs principales cités étaient Rámagáma et Devadaha.

Siddharta Gautama se rattache aux descendants d’Okkara par Sihahanu et Yasodhara, respectivement fils et fille de Jayasena. Une union croisée avec deux enfants de Devadahasakka, chef Koliya de Devadaha, eut lieu : son fils Anjana épousa Yashodhara et sa fille Kaccana épousa Sihahanu round meat tenderizer.

Anjana et Yashodhara seraient les parents de Mayadevi et de Mahaprajapati, ainsi que de leurs frères Dandapani et Suppabuddha ; l’un de ces derniers serait le père de Yashodhara (ou Baddhakaccana), femme du Bouddha.

Sīhahanu et Kaccana eurent deux filles et cinq fils, au nombre desquels Shuddhodana, père du Bouddha.

La dispersion des Shakyas aurait débuté du vivant de Gautama. Le roi Pasenadi de Kosala, suzerain des Shakyas, avait demandé une de leurs filles en mariage. Néanmoins, les Shakyas ne le considéraient pas digne d’une « sang bleu » de leur clan et lui proposèrent Vasabhakhattiya, née de Nagamunda, concubine de basse position. Un fils naquit, Vidudabha, avant que Pasedani ne se rende compte qu’il avait été dupé. Furieux, il réduisit la mère et le fils à une position plébéienne, puis les rétablit dans leur situation après que le Bouddha lui-même fut venu plaider leur cause. Vidudabha avait gardé une dent contre les Shakyas. Devenu roi, il entreprit de se venger en massacrant hommes, femmes et enfants. Les sources bouddhiques mentionnent que cette fois Shakyamuni ne put rien faire, et expliquent les mésaventures du clan par la rétribution d’une tentative d’empoisonnement de l’eau de la rivière lors d’une existence antérieure.

Lors de la guerre, certains se seraient échappés vers l’Himalaya pour y fonder Moriyanagara « lieu des paons », qui serait selon la tradition bouddhique le berceau de la dynastie Moriya (Maurya) dont est issue l’empereur Ashoka qui propulsera le bouddhisme sur le devant de la scène. Pandu, fils d’Amitodana, aurait traversé le Gange et fondé une cité de l’autre côté. Sa fille Bhaddakaccānā épousera Panduvāsudeva, roi de Ceylan. Six de ses frères l’auraient suivie pour fonder dans l’île Rāma, Uruvela, Anurādha Vijita, Dīghāyu et Rohana.

Divers historiens datent les événements : 563 av. J.-C. pour la naissance du Bouddha, 524 av. J.-C. pour la mort de Shuddhodana le père du Bouddha Gautama, 487 av. J.-C. pour la rencontre entre Pasenadi et le Bouddha dans la république shakya, 485 ou 484 av. J.-C. pour la destruction de Kapilavastu.

Municipio de Wilburn (Arkansas)

El municipio de Wilburn (en inglés: Wilburn Township) es un municipio ubicado en el condado de Cleburne en el estado estadounidense de Arkansas. En el año 2010 tenía una población de 350 habitantes y una densidad poblacional de 5,11 personas por km².

El municipio de Wilburn se encuentra ubicado en las coordenadas . Según la Oficina del Censo de los Estados Unidos thermos for water, el municipio tiene una superficie total de 68.55 km², de la cual 68 black goalkeeper gloves.55 km² corresponden a tierra firme y (0%) 0 km² es agua.

Según el censo de 2010, había 350 personas residiendo en el municipio de Wilburn. La densidad de población era de 5,11 hab./km². De los 350 habitantes, el municipio de Wilburn estaba compuesto por el 98.86% blancos, el 0% eran afroamericanos, el 0.29% eran amerindios, el 0% eran asiáticos, el 0% eran isleños del Pacífico, el 0% eran de otras razas y el 0.86% pertenecían a dos o más razas. Del total de la población el 0.86% eran hispanos o latinos de cualquier raza.

Tumàka’t Contemporary Dance

tumàka’t Contemporary Dance is a Mexican contemporary dance troupe founded in 2007, under Vania Duran, which works to promote contemporary dance in southern Mexico.

tumàka’t (not capitalized) is based in Mérida, Yucatán. In addition to performances, the create produce and present original works, promote contemporary dance in the region through educational programs and artist residencies. Classes are mostly for professional dancers and others in theater. The company has given classes in collaboration with FONCA and has had instructors from Mexico, Argentina, the United States, Venezuela and England, including Cecilia Colaerai, John Jasperse, Kristie Simpson, Jeremy Nelson, Luis Lara and Alicia Sánchez. However, it has also given classes to non-professionals, such as a children’s dance program in Mexico City.

Vania Duran continues as the tumàka’t’s director. Born in Benque Viejo del Carmen, Belize in 1976, she received her BFA in modern dance from the University of Utah and a masters in arts administration from the University of Barcelona. She also trained at the Alejo Carpentier Ballet School in Havana, Cuba. Along with her work with tumàka’t, she has performed with Al Sur Danza, the Festival Internacional Cervantino, the Rastro Dance Company in New York and the Reposatory Dance Company and Performing Dance Company in Salt Lake City.

Along with Duran cheap retro soccer jerseys, present members and collaborators of the company include Manuel Fajardo, Verónica Santiago, Melisabel Correa best handheld water bottle, Christian Ramírez, Patricia Marín, Fernando Melo, Angelle Hebert, Phillip Kraft, Diana Szeinblum (guest choreographer), Luis Biasotto (guest choreographer), Mauricio Ascencio (stage designer, lighting and costume), Vladimir Rodríguez (guest choreographer), Julieta Valero (choreographer &amp water thermos jug; dancer), Sebastian Verea (composer), Eun Jung Choi (guest choreographer) and Fanny Ortiz (dancer) .

The company has worked with external artists, such as Argentinian director Luis Biasotto.

tumàka’t has appeared regularly throughout the Yucatan peninsula as part of the Itinerarte pargram sponsored by the city of Mérida. as well as festivals in Mexico, Colombia, Panama, Belize, Venezuela and Spain. These festivals include Festival de Danza Contemporánea Oc-‘Ohtic, the Festival Otoño Cultural and the Festivas de las Artes in Merida, Muestra Internacional de Danza de Oaxaca, at the Teatro de la Danza, Festival Puro Teatro in 2010, Festival Internacional Cervantino in 2011, the Festival Revueltas in Durango, Festival Internacional de Danza (at the Reina Sofia Museum in Madrid in 2012), and the Impulso Festival in Colombia in 2013. It also toured six southern Mexican states as part of the Circuito de Artes Escénicas de la Zona Sur.

Productions can include performance art, and interactions with objects along with dance.

Productions by the company include:

Doors Open Toronto

Doors Open Toronto is an annual event when approximately 150 buildings of architectural, historic, cultural, and social significance to the city of Toronto open their doors to the public for this free city-wide celebration.

Doors Open Toronto was developed as a millennium project in 2000, by the City of Toronto (developed from a European model) and has since attracted over 1.7 million residents and tourists. Doors Open Toronto gives people of all ages and backgrounds the opportunity to learn about Toronto’s history, get involved and celebrate Toronto’s built heritage how to make meat tender quickly.

Doors Open Toronto was the first city in North America to launch this type of program, and it has inspired similar programs across Canada and in the United States. Many participating buildings organize guided tours football shirts with names, exhibits used electric meat tenderizer for sale, displays, and activities to enrich the visitor experience.

Most buildings are open from 10 a.m

United States Away BROOKS 6 Jerseys

United States Away BROOKS 6 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. to 5 p.m. on both Saturday and Sunday; however some only open for limited hours. The public is advised to check the “buildings to visit” section of the official website. The list of buildings is made public on May 1 of the calendar year. Some Doors Open Toronto highlighted buildings include: R.C. Harris Water Treatment Plant, Mackenzie House, and TTC carthouses.

Doors Open Toronto relies heavily on the support of sponsors. The Toronto Star releases the official Doors Open Toronto program guide in May of each year and has been a vital supporter of the program. In 2012, City TV and Omni Television also came on board as Doors Open Toronto media sponsors.

Doors Open Toronto is managed by the Cultural Services and Special Events Departments at the City of Toronto. Doors Open Toronto relies on the support, as well as enthusiasm of hundreds of volunteers.

Applications are available each fall and can be found on the Doors Open Toronto website.

In recent years, each festival has had a theme.

The first Doors Open Toronto was held in May 2000. Since then, Doors Open Toronto has been held on the fourth weekend of May.

Sources for the above table:

Scadding Cabin (Toronto’s oldest building)

Design Exchange (former Toronto Stock Exchange)

The Chum Radio Building at 1331 Yonge Street

Museum of Inuit Art

Canadian Music Centre at Doors Open 2010

BAPS Shri Swaminarayan Mandir

MaRS Centre

1 2 3 4 5 478