Saison 2007 de l’équipe cycliste féminine T-Mobile

La saison 2007 de l’équipe T-mobile est la sixième de l’équipe. Si Bob Stapleton continue à gérer la T-Mobile et que les groupes féminins et masculins restent proches, Kristy Scrymgeour devient la gérante de la structure féminine. L’équipe est fortement renouvelée à cause des départs à la retraite. Oenone Wood, vainqueur des coupes du monde 2004 et 2005, rejoint l’équipe. Avec Arndt et Teutenberg, elles forment une équipe compétitives pour la coupe du monde. L’équipe finit la compétition à la troisième place, tout comme Teutenberg. Au classement UCI, l’équipe est première, Arndt prenant la troisième place. L’équipe montre une bonne régularité et dix coureuses sur onze sont classés par l’UCI. Au niveau des grands tours, l’équipe participe pour la première fois au Tour d’Italie féminin et y remporte trois étapes, performance également renouvelée sur le Tour de l’Aude.

L’équipe est sponsorisée par T-mobile. Le matériel est de marque Giant.

Le camp d’entraînement a lieu à Lugano en octobre 2006. Comme l’année précédente, la présentation de l’équipe a lieu communément avec l’équipe masculine en janvier à Majorque et est combinée à stage d’entraînement.

En 2007, l’équipe se renouvelle à 75%. Conservant ses leaders Arndt et Teutenberg, ainsi qu’Anderson, toutes les autres coureuses sont renouvelées. Le recrutement se porte sur des coureuses ayant de l’expérience. Il doit rendre l’équipe compétitives sur des terrains plus variés. Trois nouvelles viennent de l’équipe Nürnberger Versicherung : Kate Bates, Anke Wichmann et Oenone Wood. Cette dernière a remporté les coupes du monde 2004 et 2005, et retrouve Judith Arndt dont elle était coéquipière en 2005. Les autres recrues sont l’Australienne Alex Rhodes, les Néerlandaises Chantal Beltman et Suzanne de Goede, la Danoise Linda Villumsen, la Suédoise Emilia Fahlin.

Ce grand nombre de renouvellements est dû à une vague de départ à retraite comme Kimberly Bruckner et Mari Holden qui étaient présentes depuis la formation de l’équipe en 2003.

Les objectifs restent similaires à l’année précédente : remporter autant de courses que possible et briller en coupe du monde. L’équipe souhaite également promouvoir le cyclisme féminin en général.

L’encadrement est renouvelé en 2007. Si Bob Stapleton reste à la tête de la structure professionnelle, il doit également s’occuper des hommes. Kristy Scrymgeour, une ancienne professionnelle australienne, s’occupe plus spécifiquement des femmes. Au poste de directeur sportif, la championne australienne Anna Wilson vient remplacer Andrzej Bek en fonction depuis 2005. Membres de l’encadrement:

La saison débute au Tour de Geelong, sur la première étape contre-la-montre, Judith Arndt est quatrième. Ina-Yoko Teutenberg s’impose sur la deuxième et la troisième étapes au sprint. Oenone Wood est également deuxième de cette dernière étape. Sur l’ultime étape, Kate Bates est cinquième. Au classement général, Judith Arndt est troisième, Ina-Yoko Teutenberg quatrième. Sur la première manche de la coupe du monde : le Geelong World Cup, Oenone Wood suit Nicole Cooke et Nikki Egyed dans la dernière difficulté, mais termine deuxième du sprint derrière la Galloise. Ina-Yoko Teutenberg gagne le sprint du peloton. Sur le Tour de Nouvelle-Zélande qui suit, l’équipe fait carton plein : elle remporte toutes les étapes, à une exception, et le classement général par l’intermédiaire de Judith Arnt. Dans le détail, Oenone Wood gagne deux étapes, Ina-Yoko Teutenberg deux également et Judith Arnt une.

Sur le Tour des Flandres, Suzanne de Goede est la première de l’équipe à la vingt-huitième place dans le groupe sprintant pour la septième place. Le Tour de Drenthe est un autre motif de déception pour l’équipe qui n’a pas réussi à s’imposer. Ina-Yoko Teutenberg est malgré tout quatrième, Suzanne de Goede cinquième. Sur la Flèche wallonne, Judith Arndt est troisième derrière Marianne Vos et Nicole Cooke dans le sprint en côté à Huy.

En mai, à la Gracia Orlova, Judith Arndt s’impose sur la deuxième et troisième étape qui est un contre-la-montre. Elle est également quatrième de l’étape suivante. Elle remporte le classement final. Au Tour de Berne, Oenone Wood est battue par Marianne Vos pour le sprint pour la deuxième place derrière Edita Pučinskaitė après que l’équipe ait contrôler la course.

Au Tour de l’Aude voit Ina-Yoko Teutenberg battue au sprint lors de la première étape par Marianne Vos. La T-Mobile remporte le contre-la-montre par équipe de la deuxième étape, Judith Arndt devient la porteuse du maillot de leader. Sur la quatrième étape, elle termine à la deuxième place du sprint du peloton. La cinquième étape est montagneuse, Arndt s’y classe quatrième et conserve sa première place au classement général. Sur l’étape suivante, Linda Villumsen part en échappée avec cinq autres coureuses. Dans le final, elle part avec Joanne Kiesanowski, qu’elle bat au sprint pour s’imposer. La septième étape se termine par un nouveau sprint, où Judith Arndt est deuxième derrière Marianne Vos. Sur l’étape 8a, Susanne Ljungskog s’échappe au début de l’étape et est suivie par Arndt et Trixi Worrack, la membre de l’équipe T-Mobile se montre la plus rapide et lève les bras. Elle parvient cependant pas à suivre la Suédoise et Worrack sur l’étape 8b, la première prenant le maillot de leader. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg gagne le sprint du peloton. Au classement final, Judith Arndt est troisième.

La Coupe du Monde Cycliste Féminine de Montréal donne lieu a une course très décousue, où Judith Arnt finit troisième derrière le duo Fabiana Luperini-Mara Abbott, malgré une chute durant la course. Oenone Wood est sixième. Le Tour du Grand Montréal se dispute peu après. Oenone Wood est deuxième de la première et de la deuxième étape derrière Regina Schleicher. Le court contre-la-montre de la troisième étape permet à Judith Arndt de s’imposer. Oenone Wood gagne l’étape suivante qui est un critérium. La dernière étape montant le Mont-Royal est également remportée par Oenone Wood qui gagne en même temps le classement général du tour tritan plastic water bottle. Katherine Bates y est troisième, Judith Arndt quatrième.

Suzanne de Goede gagne le 9 juin le Omloop Door Middag-Humsterland devant Marianne Vos. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg s’impose sur la Liberty Classic où l’équipe se montre dominatrice.

Sur le RaboSter Zeeuwsche Eilanden, Ina-Yoko Teutenberg gagne au sprint la dernière étape très venteuse mais ne parvient pas à empêcher Marianne Vos de gagner le classement général. Plus tôt dans la course, elle s’était échappée avec Chantal Beltman dans un gros groupe de tête, mais se font rattraper. À vingt-cinq kilomètres de l’arrivée Suzanne de Goede et Loes Gunnewijk avaient également tenté leur chance. Ina-Yoko Teutenberg est cinquième du classement général.

Au championnat d’Allemagne sur route, Judith Arndt est battue en contre-la-montre par Hanka Kupfernagel et Charlotte Becker. Sur route, Luise Keller s’impose seule en échappée. Judith Arndt est cinquième. Au Danemark, Linda Villumsen, tenante du titre, ne défend pas son titre.

Le Tour d’Italie s’élance le 6 juillet de Crocetta del Montello. Oenone Wood termine troisième de la deuxième étape au sprint. Sur le contre-la-montre en côte de la troisième étape, Judith Arndt finit sixième. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg s’impose au sprint. La cinquième étape est difficile, Judith Arndt y prend de nouveau la sixième place. Sur l’étape suivante, elle s’impose avec quelque mètres d’avance sur Giorgia Bronzini. Ina-Yoko Teutenberg remporte la septième étape au sprint. Lors de la dernière étape, Chantal Beltman part en échappée et termine cinquième. Au classement général final, Judith Arndt est septième.

Mi-juillet, Linda Villumsen gagne le Championnats d’Europe de cyclisme espoirs.

Le vingtième Tour de Thuringe féminin débute par un court contre-la-montre par équipe dans lequel la T-Mobile termine à la troisième place. Sur la deuxième étape, Oenone Wood est troisième. Lors de l’étape suivante, elle prend en poursuite Emma Pooley seule et finit l’étape avec une avance de deux minutes sur le peloton, la britannique franchissant la ligne cinq minutes avant lui. L’étape reine du lendemain voit les adversaires d’Emma Pooley mener rapidement une course de mouvement. Rapidement un groupe composé de douze des meilleures coureures, dont la leader, se détache. Dans le final, Judith Arndt, accompagnée d’Amber Neben et Noemi Cantele, se détache pour gagner au sprint avec plus de six minutes d’avance sur les poursuivantes. L’Allemand devient par la même occasion leader du classement général. La sixième étape est un contre-la-montre dans lequel Amber Neben gagne du temps sur Judith Arndt et prend la tête au classement général. Judith Arndt est deuxième de la demi-étape suivante mais ne reprend que peu de temps. La dernière étape est donc le théâtre d’une âpre bataille entre les deux coureuses. Au jeu des bonifications, Judith Arndt s’impose finalement dans le même temps que l’Américaine.

Le mois de juillet est donc très bon pour l’équipe : cela lui permet d’occuper la première place du classement mondial.

Début août, l’équipe domine l’Open de Suède Vårgårda. À cinquante kilomètres de l’arrivée, Chantal Beltman et Karin Thürig sortent du peloton dans une ascension. Vers la fin de l’épreuve, Beltman attaque et coupe la ligne avec trente deux secondes d’avance sur son ancienne compagnon d’échappée.

Le Trophée d’Or se déroule en six étapes. Oenone Wood est troisième de la deuxième étape, puis quatrième sur l’étape suivante. Ina-Yoko Teutenberg remporte la quatrième et la cinquième étapes au sprint. Lors de la dernière étape, Oenone Wood est troisième. Au classement général, elle est sixième.

Au Grand Prix de Plouay, aussi bien Judith Arndt que Oenone Wood tentent leur chance en échappée mais se font rattrapées. Dans la côte de Ty Marrec, Chantal Beltman ouvre la voie avant d’être dépassée par Judith Arndt et Noemi Cantele. Elles se font ensuite rejoindre par cinq autres coureuses, dont Oenone Wood. Dans la dernière ascension de la Cote du Lezot, cette dernière attaque et est rejointe par Cantele et Marta Bastianelli, puis par Nicole Cooke. Wood finit quatrième.

Au Boels Ladies Tour, Judith Arndt est deuxième de la première étape derrière Marianne Vos

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Elle remporte ensuite la deuxième étape gagnant le sprint d’un groupe de trois, quinze secondes devant le peloton. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg est battue au sprint par Kirsten Wild, puis lors de la sixième étape par Regina Schleicher. Lors de la dernière étape, un contre-la-montre, Judith Arndt termine cinquième. Elle est deuxième du Boels Ladies Tour.

La coupe du monde se termine par le Tour de Nuremberg. La course se joue au sprint et Ina-Yoko Teutenberg finit deuxième derrière Marianne Vos. Linda Villumsen chute durant l’épreuve et doit annoncer son forfait pour le championnat du monde. Le Tour de Toscane permet à l’équipe T-Mobile de s’imposer sur le contre-la-montre par équipe inaugural. Sur la deuxième étape (a), Judith Arndt termine deuxième. Oenone Wood est quatrième du sprint dans la demi-étape suivante. Sur la troisième étape, Noemi Cantele s’impose et grappille deux secondes à Judith Arndt quatrième. Cette dernière gagne la cinquième étape avec dans sa roue Noemi Cantele. Lors de la dernière étape, Chantal Beltman qui a un retard de une minute trente-sept au classement général, part en échappée. Elle finit cinquième, mais ne reprend qu’une minute trente-trois et est donc deuxième du classement général, Judith Arndt finit troisième à cinq secondes de Noemi Cantele.

Les championnats du monde ont lieu cette année-là à Stuttgart. Sur l’épreuve du contre-la-montre, seule Oenone Wood est sélectionnée par l’Australie. Sur l’épreuve en ligne, Suzanne De Goede et Chantal Beltman sont sélectionnées par les Pays-Bas tandis que Judith Arndt l’est par l’Allemagne. La première de l’équipe est Oenone Wood à la huitième place.

L’équipe remporte trente-quatre courses UCI sur route. Elle est première dans ce domaine en devançant la DSB Bank qui en gagne vingt-cinq.

L’équipe est principalement active en Amérique du Nord. Les courses qui s’y déroulent ne font généralement pas partie du calendrier UCI malgré une participation et une dotation équivalente. Le tableau suivant résume les victoires d’importance sur le circuit américain, en particulier sur l’USA Cycling National Racing Calendar.

Au classement final Ina-Yoko Teutenberg termine troisième avec 160 points, Oenone Wood cinquième avec 139 points. L’équipe est troisième au total des points.

L’équipe est première au classement UCI. À l’exception d’Alex Rhodes, toutes les coureuses y sont classées.

Mistrzostwa Europy w Lekkoatletyce 2010 – skok w dal kobiet

Skok w dal kobiet – jedna z konkurencji rozegranych podczas lekkoatletycznych mistrzostw Europy na Estadi Olímpic Lluís Companys w Barcelonie clemson football uniforms.

W konkurencji wystąpiła jedna polska skoczkini: Anna Jagaciak funny soccer t shirts.

Tabela prezentuje rekord świata

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, Europy oraz czempionatu Starego Kontynentu, a także najlepsze rezultaty w Europy i na świecie w sezonie 2010 przed rozpoczęciem mistrzostw.

Do zawodów przystąpiło 25 zawodniczek z 19 krajów. Skoczkinie w dal w rundzie eliminacyjnej zostały podzielone na 2 grupy: A i B. Aby dostać się do finału, w którym startowało 12 zawodniczek, należało skoczyć co najmniej 6,65 m (Q). W przypadku gdyby rezultat ten osiągnęła mniejsza ilość sportsmenek lub gdyby żadna ze startujących nie uzyskała minimum, kryterium awansu były najlepsze wyniki uzyskane przez startujące (q) football team shirts.

1938: Irmgard Praetz • 1946: Gerda van der Kade-Koudijs • 1950: Walentina Bogdanowa • 1954: Jean Desforges • 1958: Liesel Jakobi • 1962: Tatjana Szczełkanowa • 1966: Irena Kirszenstein • 1969: Mirosława Sarna • 1971: Ingrid Mickler • 1974: Ilona Bruzsenyák • 1978: Vilma Bardauskienė • 1982: Vali Ionescu • 1986: Heike Drechsler • 1990: Heike Drechsler • 1994: Heike Drechsler • 1998: Heike Drechsler • 2002: Tatjana Kotowa • 2006: Ludmiła Kołczanowa • 2010: Ineta Radēviča • 2012: Éloyse Lesueur • 2014: Éloyse Lesueur • 2016: Ivana Španović

bieg na 100 m • bieg na 200 m • bieg na 400 m • bieg na 800 m • bieg na 1500 m • bieg na 5000 m • bieg na 10 000 m • maraton • bieg na 110 m przez płotki • bieg na 400 m przez płotki • bieg na 3000 m z przeszkodami • sztafeta 4 × 100 m • sztafeta 4 × 400 m • chód na 20 km • chód na 50 km • skok wzwyż • skok o tyczce • skok w dal • trójskok • pchnięcie kulą • rzut dyskiem • rzut młotem • rzut oszczepem • dziesięciobój

bieg na 100 m • bieg na 200 m • bieg na 400 m • bieg na 800 m • bieg na 1500 m • bieg na 5000 m • bieg na 10 000 m • maraton • bieg 100 m przez płotki • bieg 400 m przez płotki • bieg na 3000 m z przeszkodami • sztafeta 4 × 100 m • sztafeta 4 × 400 m • chód na 20 km • skok wzwyż • skok o tyczce • skok w dal • trójskok • pchnięcie kulą • rzut dyskiem • rzut młotem • rzut oszczepem • siedmiobój

Noemi Marone Cinzano

Countess Noemi Marone Cinzano (born 1957) is an Italian businessperson. A wine personality, she is known for owning many well established vineyards and Cinzano Glass. Her flagship wine is considered to be Noemía de Patagonia.

Cinzano is the daughter of the late Alberto Marone Cinzano, and the elder sister of Francesco Marone Cinzano, who owns Col d’Orcia. She has two children. Cinzano arrived in Brazil at the age of 17.

She has assisted the organization of numerous wine exhibitions throughout the world.

Cinzano took over her father’s vermouth business after his death in 1990, and in 1992 she bought the Tenuta di Argiano, a 16th-century 120 acre (50ha) vineyard, in a 100 hectares (250 acres) estate; produced 337,000 bottles of wine which included 109,000 Brunello di Montalcino wine. Exporting to the United States, United Kingdom, Brazil, Denmark and Japan, Tenuta di Argiano is one of the top ten largest producers, by volume, of Brunnello Montalcino and Rosso di Montalcino wine. Solengo was produced in the vineyards of her much respected Brunello estate which is set around her villa, the Tuscany Tenuta di Argiano (built in the 1570s) built in Renaissance architectural style.

During Cinzano’s ownership, Tenuta di Argiano was one of the Brunello di Montalcino estates that was investigated during the Brunellopoli scandal for suspicion of adulterating the wines with other grape varieties which, under Denominazione di Origine Controllata e Garantita (DOCG) regulations are supposed to be made from 100% Sangiovese. In 2008, the suspected vintages were impounded by government officials and eventually Tenuta di Argiano declassified the wines

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, selling them as “Super Tuscans” under the Indicazione Geografica Tipica (IGT) designation instead of as Brunello di Montalcinos

Fútbol Club Barcelona Home JORDI ALBA 18 Jerseys

Fútbol Club Barcelona Home JORDI ALBA 18 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. In February 2013 Cinzano sold the Tenuta di Argiano estate to an undisclosed “group of international investors” for reportedly near 50 million euros.

Together with her partner and winemaking consultant

long sport socks

KELME Gym Towel Sox Stockings Men Soccer Long Sport Socks

BUY NOW

$32.99
$11.99

, Hans Vinding-Diers, she co-founded the Noemía de Patagonia in 2002, in Argentina. This Bodega Noemìa de Patagonia’s project had been established in 1998 by subsuming an old vine Malbec vineyard in the Rio Negro Valley that was planted in the 1930s and 1950s. The vines are ungrafted and planted on their rootstock in the Patagonian Desert which has little risk of developing phylloxera

United States Away BRADLEY 4 Jerseys

United States Away BRADLEY 4 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. All of Bodega Noemìa de Patagonia’s vineyard properties are farmed biodynamically. Noemía is considered to be her flagship wine and has been included in the book 1001 Wines: You Must Try Before You Die 2011.

Liste der Straßentunnel in Baden-Württemberg

Auflistung der Straßentunnel in Baden-Württemberg.

Die Tabelle kann anders sortiert werden; der Anfangszustand zeigt den längsten Tunnel oben.

Anzumerken ist, dass Baden-Württemberg bis 2007 das einzige Bundesland war, welches in seinen Autobahn- und Straßentunneln, sofern diese mit zwei Röhren ausgerüstet sind, flächendeckend eine Höchstgeschwindigkeit von 100&nbsp

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

;km/h erlaubt. Inzwischen haben jedoch sowohl Bayern als auch Nordrhein-Westfalen begonnen, die Höchstgeschwindigkeit in einigen doppelröhrigen Autobahn- und Straßentunneln von 80 km/h auf 100 km/h zu erhöhen. In den anderen Bundesländern sind 80 km/h erlaubt.

Anmerkungen

Anm. 1 Der Gaisbergtunnel in Heidelberg verbindet den Adenauerplatz mit der Friedrich-Ebert-Anlage (nur in dieser Fahrtrichtung). Der Schlossbergtunnel verbindet im weiteren Verlauf die Friedrich-Ebert-Anlage mit der Schlierbacher Landstraße (B 37) in Richtung Neckargemünd. Die Friedrich-Ebert-Anlage hat bis zum Schlossbergtunnel zwei getrennte Fahrbahnen

Real Madrid Club de Fútbol Away VARANE 2 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Away VARANE 2 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

.

Anm. 2 Im Zuge des Neubaus des Rosensteintunnels (B 10) wird auch im Bereich des Schwanenplatztunnels umgebaut; dieser wird durch einen zusätzlichen Kurztunnel an den Leuzetunnel angebunden.

Anm. 3 Leuzetunnel: Neubau einer dritten Tunnelröhre im Zuge des Neubaus des Rosenstein-Straßentunnels sowie eines Kurztunnels zum Schwanenplatztunnel (B 14) bis 2020.

Anm. 4 In dem seit den 1970er Jahren errichteten Neubaugebiet Hinterweil sollten PkW-Verkehr und Fußgänger/Radfahrer konsequent getrennt werden Fuzz Remover, daher durchquert nur die Guttenbrunnstraße das Wohngebiet, und sie unterquert das Zentrum in einem Tunnel.

Musée d’art moderne et d’art contemporain

The Musée d’art moderne et d’art contemporain, also known as MAMAC, is a museum dedicated to modern art and contemporary art. It opened on 21 June 1990, in Nice, France.

The Museum is located near the Place Garibaldi. It was designed by two architects, Yves Bayard and Henri Vidal, and is shaped as a tetrapod arch straddling the course of the Paillon. The monumentality of the project developed to cross the Paillon allows connection through a terrace, called the Promenade des Arts, from the Museum to the Theater. With its square plan

Argentina Home HIGUAIN 9 Jerseys

Argentina Home HIGUAIN 9 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, the architecture of the building is inspired by neo-classicism rules. The available area is approximately 4 Heart Dangle Bracelet,500 m2, distributed over ten showrooms. The facades are covered with smooth white Carrara marble. The entrance and the shop are located at the level of the esplanade Niki de Saint Phalle, which overlooks the Place Yves Klein. The gallery spaces are devoted to temporary exhibitions on the first floor, and the permanent collections are on the second and third floors. The entrance is free and opens daily from 10.00 am to 6:00 pm, except on Mondays and some holidays.

The collections present an overview of the artistic creations considered as avant-garde, from the late 1950s to today, which belong to different movements:

Since the opening, Yves Klein has a room which displays approximately twenty of his works, several of them belonging to the permanent collection of the museum.

In October 2001, Niki de Saint Phalle bequeathed a large part of her collection to the city of Nice for the museum. The donation consists of 170 works including 63 paintings and sculptures, 18 prints, 40 lithographs

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, serigraphs, and 54 many original documents.

In 2004, artist Albert Chubac gave a hundred works to the Museum.

In 2010, the collector Khalil Nahoul offered 94 art pieces (paintings, drawings, prints).

Since the opening of the Museum on June 21, 1990, over than 213 exhibitions have been presented.