Аксу (приток Тарима)

282 км

12 900 км²

208 м³/с

Ледник Семёнова

42°21′34″ с. ш. 79°56′37″ в. д.

Тарим

40°27′46″ с. ш. 80°52′10″ в. д.

Тарим

Иссык-Кульская область

Синьцзян-Уйгурский автономный район

Аксу́ (в верхнем течении Сарыджа́з, в среднем — Кумарык wrist pouch for runners; кирг. Сарыжаз, кит. трад. 阿克苏河, пиньинь: Ākèsù hé, уйг. ئاقسۇ دەرياسى) — река в Центральном Тянь-Шане, левая составляющая Тарима. Протекает по территории Иссык-Кульской области Киргизии и Синьцзян-Уйгурского автономного района Китая.

Длина реки составляет 282 км. Площадь бассейна — 12 900 км². Истоки реки расположены на склонах хребтов Терскей Ала-Тоо и Чон-Ашу-Тор.

В верховьях характер течения горный, при выходе из Тянь-Шаня на Таримскую равнину становится спокойным design football shirt. Средний расход воды в нижнем течении составляет 208 м³/с. Питание снего-дождевое. Половодье приходится на летний период. Воды реки орошают Аксуйский оазис в Китае.

Hermannplatz

Hermannplatz (Place Hermann) est une place publique du nord de Berlin-Neukölln en Allemagne design football shirt. Elle porte ce nom depuis le .

Comme pour la rue Hermannstraße y aboutissant, la place est nommée en l’honneur d’Arminius, connu en allemand sous le nom d’Hermann le Chérusque (Hermann der Cherusker). Cependant, le nom est également couramment rapporté à Hermann Boddin (1844 – 1907) qui était de 1899 à sa mort le bourgmestre de Rixdorf, aujourd’hui division de Berlin-Neukölln.

Au contraire de la plupart des places publiques berlinoises, Hermannplatz ne constituait pas le centre d’un village historique, mais un carrefour sur une voie qui menait de Berlin à Mittenwalde en passant par Rixdorf.

Les rues tenantes et aboutissantes d’Hermannplatz sont Kottbusser Damm, Urbanstraße, Sonnenallee, Karl-Marx-Straße, Hasenheide, Hermannstraße football shirt printing. le Volkspark Hasenheide se trouvent non loin de la place, au sud-ouest de celle-ci.

Bien que la place se situe à Berlin-Neukölln, le centre commercial qui constitue la façade occidentale de la place se trouve à Berlin-Kreuzberg. La place est souvent considérée comme la porte de Kreuzberg à Neukölln.

La place est utilisée pour un marché d’une trentaine d’étals, avec nombre de revendeurs proposant des denrées alimentaires en provenance de la Spreewald ou de la Méditerranée, entre autres… Des produits bios, de la charcuterie, de la poissonnerie, des fleuristes mais aussi des produits maraîchers. Le marché n’est pas uniquement alimentaire puisque certains stands se spécialisent dans le textile ou l’horlogerie. Le marché est ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h et le samedi de 10h à 16h.

L’auberge Rollkrug et la place en arrière-plan vers 1900.

La place en 1907.

Circulation automobile et cycliste à Hermannplatz au printemps 2009.

La place pendant le Transgeniale CSD le 26 juin 2010.

Marché sur la place le jeudi 24 mars 2011.

Le bâtiment du centre commercial de la chaîne Karstadt a été construit de 1927 à 1929 par l’architecte Philipp Schaefer soccer socks online. C’était à l’époque avec 72 000 m² un des centre commercial les plus modernes d’Europe. Épargné par les bombardements alliés de la seconde guerre mondiale, il a été détruit le par les Waffen-SS pour éviter que le bâtiment et les victuailles en stock à l’intérieur ne tombe aux mains de l’armée rouge.

Une partie du centre commercial sur la rue Hasenheide était resté debout. La reconstruction du bâtiment a commencé en 1950 waist pack with water bottle holder, menée par l’architecte Alfred Busse. La structure s’est agrandie pour, après plusieurs agrandissements, résulter dans le centre commercial d’aujourd’hui.

Le bâtiment Karstadt détruit en 1945.

La façade du Karstadt sur l’Hermannplatz en avril 2011.

Le centre commercial pris en novembre 2005

Cliché de mars 2011. Le centre constitue l’angle entre l’Hermannplatz et la rue Hasenheide.

Outre la station de métro éponyme sous la place où se croisent les lignes U7 et U8, les lignes d’autobus 171, 194, 344, M29 et M41 haltent sur la place.

Álvaro del Portillo

Álvaro del Portillo, né à Madrid le et mort à Rome le , est un prêtre catholique, qui fut le premier successeur de Saint Josemaría Escrivá de Balaguer à la tête de l’Opus Dei. Il a été déclaré Vénérable en 2012 par le Pape Benoît XVI et Bienheureux en 2014 par le pape François.

Álvaro del Portillo est né le 11 mars 1914 à Madrid, (Espagne), dans une famille profondément chrétienne. Il est le troisième fils d’une fratrie de 8 enfants. Après ses études au lycée du Pilar de Madrid, il entra à l’école des ingénieurs des Ponts-et-Chaussés. Ingénieur civil et docteur en philosophie et en droit canon, il s’incorpore en 1935 à l’Opus Dei, fondé le par Josemaría Escrivá de Balaguer. Il reçut une formation du fondateur même de l’Œuvre et ressentit une vocation sacerdotale gloves for goalkeeper. C’est ainsi qu’il fut ordonné prêtre le en même temps que les pères José María Hernández Garnica et Joseph Muzquiz. Alvaro commença de nombreux voyages apostoliques dans différentes villes d’Espagne.

Premier collaborateur et ami de Saint Josémaria Escriva, il emménagea avec lui en 1946 à Rome, afin d’y préparer la reconnaissance officielle de l’Opus Dei. Alvaro suivait Saint Josémaria dans tous ses déplacements apostoliques à travers l’Europe. C’est ainsi qu’il écoutait chaque enseignement du fondateur et les mit en acte dans sa propre vie design football shirt.

Il travailla intensément à la Curie romaine et contribua à la préparation du Concile Vatican II auquel il participa activement.

Élu à la tête de l’Opus Dei à la mort de son fondateur, Álvaro del Portillo est ensuite ordonné évêque par le pape Jean-Paul II le 6 janvier 1991. Il a dirigé l’Opus Dei de 1975 à sa mort. En tant que prélat de l’Opus Dei, on retient de lui essentiellement deux choses : il a contribué à donner à cette institution catholique son statut juridique actuel (c’est-à-dire celui de Prélature personnelle) et a œuvré en faveur de l’expansion de l’Opus Dei à travers les cinq continents. Il fut également un acteur important de la béatification du fondateur auprès duquel il a vécu pendant 40 ans.

À la suite de Saint Josémaria, Alvaro continua les enseignements et les voyages apostoliques à travers le monde. Homme d’une immense spiritualité, il acquis une réputation de sainteté.

Álvaro del Portillo est mort saintement le au retour d’un pèlerinage en Terre sainte. Le jour même, le pape Jean-Paul II est venu prier sur sa dépouille mortelle.

Son corps repose dans la crypte de l’église prélatice Santa Maria della Pace à Rome.

Son successeur à la tête de l’Opus Dei est Javier Echevarría Rodríguez.

En 2004, l’Église catholique a ouvert la cause de béatification d’Álvaro del Portillo.

En juin 2012 le Pape Benoît XVI a reconnu ses vertus héroïques, au titre duquel il fut reconnu Vénérable. Le , le Pape François (pape) a signé le décret de Béatification d’Álvaro del Portillo, en reconnaissant officiellement un miracle attribué à son intercession.

Il est béatifié à Madrid où il est né, le samedi . La cérémonie est présidée par le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints. Une messe est célébrée le 28 par Mgr Xavier Echevarria, prélat-évêque de l’Opus Dei.

Le soir du 29 septembre, son corps est placé à Rome dans la Basilique Saint-Eugène (it), basilique confiée au soin des prêtres de l’Opus Dei depuis 1980. Une exposition temporaire retraçant la vie d’Álvaro est parallèlement organisée. Le 30 sont organisées deux messes d’action de grâce, la première à la Basilique Sainte-Marie-Majeure, la seconde à la Basilique Saint-Jean-de-Latran. D’après l’Opus dei, 15 000 fidèles se sont recueillis durant ces trois jours.

À la fin des cérémonies autour de sa béatification, son corps est transféré depuis la basilique Saint-Eugène vers son lieu de repos, au sein de l’Église Saint-Marie de la Paix.

La fête liturgique du bienheureux Álvaro est célébrée le 12 mai.