Christophe Chassol

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Christophe Chassol appelé aussi Chassol est un compositeur français.

D’ascendance martiniquaise, Christophe Chassol est né en 1976. Il entre à l’âge de 4 ans au conservatoire de musique où il passera 16 années.

Il obtient une bourse au Berklee College of Music de Boston dont il sera diplômé en 2002. Puis pendant 15 ans, il compose pour le cinéma, la télévision et la publicité. Il est chef d’orchestre de 1994 à 2002, puis travaille entre autres avec le groupe Phoenix, Sébastien Tellier sur son album Politics en 2004, Acid Washed, Keren Ann, etc.

Ses parents décèdent lors du crash de l’avion 708 de la West Caribbean en 2005.

Il puise son inspiration de Stravinski à Steve Reich en passant par Ennio Morricone, Miles Davis ou The Cure.

Chassol présente en 2011 une performance live au piano/clavier avec le batteur Lawrence Clais, sur les images de son premier film NOLA Chérie (film commissionné par le Musée d’art contemporain de La Nouvelle-Orléans (en) pour réaliser une pièce sur la capitale de la musique vivante). Signé chez Tricatel, NOLA Chérie apparaît sur l’album X-Pianos, un recueil de 33 titres sorti sur le label en DVD/CD.

Après avoir « harmonisé » La Nouvelle-Orléans, Chassol sort en 2013 l’album CD/DVD Indiamore. Dans le film tourné à Calcutta et à Bénarès en juillet 2012 running mobile phone holder, il mêle sons, images et musique traditionnelle avec des suites d’accords.

Chassol est lauréat de la sélection FAIR et du Prix Deezer Adami en cette année 2014 jakarta meat tenderizer.

En 2015, il compose l’album Big Sun, un hommage à la Martinique où il continue son projet d’harmoniser les bruits et sons de la rue, dans un genre qu’il qualifie d’« ultrascore ».

« On pense à la musique de Steve Reich ou à celle de Fredo Viola, à Ennio Morricone ou à The Cure. »

— Le Monde

« Chassol construit un disque d’une richesse incroyable, une épopée discrète faite de rencontres précieuses et de traversées intérieures. »

— Pierre Siankowski , Les Inrockuptibles

« À découvrir absolument, sans la moindre hésitation. Indiamore vous délivrera des expériences visuelles et sonores inédites. »

— Lyonel Sasso , Magic

« Indiamore… Une œuvre étonnante et planante […] »

— Julien Bordier , L’Express

« On se laisse porter par les boucles de piano et des tempos hypnotique, mais toujours dansants. »

— Christian Eudeline , Les Échos

« Son auteur mène le projet avec tant de candeur passionnée et d’évident talent pop que ses pièces deviennent vite des mini-tubes du quotidien. »

— Libération