Schmale Aue

Die Schmale Aue in Egestorf-Döhle

Die Schmale Aue, im Unterlauf auch nur Aue genannt, ist ein 27,4 km langer, südsüdöstlicher und orographisch rechter Zufluss der Seeve in der nördlichen Lüneburger Heide. Sie fließt in den niedersächsischen Landkreisen Heidekreis und Harburg.

Die Schmale Aue entspringt in den Garlstorfer Bergen best handheld running bottle, einem Naturraum der zur Lüneburger Heide gehörenden Hohen Heide. Ihre Quelle liegt in einem Moor südsüdöstlich von Volkwardingen, einem nördlichen Gemeindeteil von Bispingen, an der Wasserscheide zwischen Elbe und Weser.

Die Schmale Aue fließt in Richtung Nordnordosten, nimmt von links den Sprengebach auf, biegt nach Norden und überquert die Grenze zur Gemeinde Egestorf. Dann nimmt sie in deren Ortsteil Döhle von links den Kiesmoorbach sowie auf ihrem weiteren Weg nach Norden von rechts den Hornbach und von links den Radenbach auf. Danach ändert die Schmale Aue ihren Verlauf nach Nordnordwesten. An der Egestorfer Sudermühle ist sie zu einem Mühlenteich aufgestaut, zwischen den Egestorfer Ortsteilen Sahrendorf und Schätzendorf nimmt sie von rechts den Büner Bach auf und überquert dann die Grenze zur Gemeinde Hanstedt. Auf ihrem Weg durch das Gemeindegebiet nimmt sie von rechts den Hummingen-Bach, von links den Ortbach, von links den Langenbach und von rechts den Großen Bach auf, bevor sie die Gemeinde Marxen erreicht. Dort ist sie auf weiten Strecken Grenzbach zur Gemeinde Asendorf, aus der ihr von links der Moorbach zufließt.

Die Schmale Aue mündet zwischen Jesteburg im Südwesten und Marxen im Ostsüdosten von rechts in die bis dort zwar etwa 5 km kürzere safe water bottles, aber wasserreicheren Elbe-Zufluss Seeve.

Die Schmale Aue entwässert den nordöstlichen Abhang der Hohen Heide im Bereich des Wilseder Berges. Dazu gehört auch der Talkessel des Totengrundes. Oberhalb von Sudermühlen ist das Tal weiträumig mit meist geringen Hangneigungen, danach aber ist es für das norddeutsche Tiefland außergewöhnlich stark reliefiert und zugleich das tiefste Tal der Lüneburger Heide mit einem Maximalwert von über 90 Metern zwischen den Hanstedter Bergen (129 m) und dem Ahrberg (145 m).

Im Bach kommt das Bachneunauge vor thermos 18 ounce hydration bottle. An Fischen sind Äsche, Bachforelle und Meerforelle beheimatet. Das Gewässer ist teilweise FFH-Gebiet. Die Schmale Aue ist im Oberlauf, im Bereich von Volkwardingen, kritisch belastet (Güteklasse II–III) und im Unterlauf, mäßig belastet (Güteklasse II).

Wegen intensiver Nutzung der Seeve durch Kanufahrer erließ der Landkreis Harburg 2002 eine Verordnung unter anderem für die Seeve, ihre Nebengewässer und der zugehörigen Uferbereiche, die den Lebensraum von Pflanzen und Tieren schützen soll. Seitdem ist das Befahren und Betreten der Schmalen Aue ganzjährig verboten stainless steel water bottle with stainless steel cap.

Från Lark Rise till Candleford

Från Lark Rise till Candleford (originaltitel: Lark Rise to Candleford), är ett brittiskt tv-program indelat i 4 säsonger med flera episoder i varje. Programmet är en BBC-bearbetning av Flora Thompsons trilogi av delvis självbiografiska romaner från den engelska landsbygden. Den första episoden i serie 1 sändes den 13 januari 2008 på BBC One och senare bland annat i SVT 1 thermos containers. Hösten 2011 sände SVT 1 serie 4, medan serie 2 repriseras i samma kanal.

Berättelsen handlar om Laura Timmins (Olivia Hallinan), en tonårsflicka från byn Lark Rise som av sina föräldrar sätts i arbete på postkontoret i den närbelägna staden Candleford. Posten förestås av Dorcas Lane (Julia Sawalha), en kusin till Lauras mor Emma (Claudie Blakley). Lauras far, stenhuggare Robert Timmins (Brendan Coyle) är först misstrogen men kommer senare att glädja sig åt Lauras framgångar i det nya jobbet. Lauras granne i Lark Rise, Alf Arless (John Dagleish), är kär i henne men inser att hon påverkats av sitt liv i Candleford och aldrig kommer att besvara hans känslor.

På posten finns brevbäraren Thomas Brown (Mark Heap), en mycket religiös man, som nogsamt undviker det världsliga livet. Pigan Zillah (Liz Smith) har varit med i många år och ansvarar för hushållet glass bottle top.

I den säsong som började i januari 2009 tillkom nya rollfigurer, bland andra hotellägaren James Dowland (Jason Merrells), som förälskar sig i Dorcas Lane best eco friendly water bottles. Sedan Zillah avlidit tar Minnie (Ruby Bentall) över, en mycket naiv ung flicka, som ofta gör sin husmor förlägen med rättframma frågor och kommentarer.

Pain, amour, ainsi soit-il

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Vittorio De Sica
Sophia Loren

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pain, amour, ainsi soit-il (Pane, amore e…) est un film italien de Dino Risi, sorti en 1955.

Troisième épisode du triptyque Pain, Amour, etc., après Pain, Amour et Fantaisie et Pain, Amour et Jalousie.

Antonio Carotenuto, maréchal des carabiniers, prend sa retraite au pays natal cell phone bag, à Sorrente, accompagné de sa gouvernante-cerbère Caramella. Il y sera un notable, chef de la garde municipale. Il est accueilli par son frère, le prêtre, qui le fait héberger chez une dévote patricienne (Flora / Violante en V.O youth baseball uniforms.) qui n’a jamais approché un homme d’aussi près. Mais Antonio n’a d’yeux que pour la trop belle Sofia, truculente marchande de poissons bien décidée à ne pas lui rendre la maison avec vue sur la mer qu’il lui louait depuis des années…

Nobuo Kojima

Nobuo Kojima (小島 信夫, Kojima Nobuo, February 28, 1915 – October 26, 2006) was a Japanese writer prominent in the postwar era. He is most readily associated with other writers of his generation, such as Shōtarō Yasuoka, who describe the effects of Japan’s defeat in World War II on the country’s psyche.

From an early age, Kojima read a wide variety of literature, both Japanese and Western, and such writers as Nikolai Gogol, Franz Kafka, and Fyodor Dostoevsky had a strong influence on his work. In addition to his fiction, he had a long career as a professor of English literature at Meiji University in Tokyo, publishing criticism and making translations of many major American writers clean stainless steel water bottle, including Dorothy Parker, Irwin Shaw, and Bernard Malamud.

“The Rifle,” translated by Lawrence Rogers in The Oxford Book of Japanese Short Stories, Theodore W Orange Runner Waist Pack. Gossen, (ed.), Oxford, 1997 water bottle steel. ISBN 0-19-283304-9

Mike Rietpietsch

Mike Rietpietsch (* 26. März 1974 in Eberswalde) ist ein ehemaliger deutscher Fußballspieler.

Rietpietsch begann 1981 als gebürtiger Eberswalder bei der BSG Stahl Finow mit dem Fußballspielen drinking bottles for toddlers. 1987 wechselte er an die Sportschule nach Frankfurt/Oder und spielte für den FC Vorwärts Frankfurt/Oder im Nachwuchsbereich.

Erste Erfahrungen im Männerbereich sammelte er in der Saison 1993/94 beim 1. FC Union Berlin. 1994 wechselte er zu Bayer 04 Leverkusen, wo er sich aber nicht durchsetzen konnte. Seine nächsten Stationen waren Fortuna Düsseldorf, der SC Freiburg, der VfL Bochum und Rot-Weiß Oberhausen. Ab der Saison 2005/2006 spielte er beim MSV Duisburg fit fanny pack. Sein Vertrag lief dort bis 2007. In der Winterpause der Saison 2005/2006 ging er auf Leihbasis zu Holstein Kiel

Real Madrid Club de Fútbol Away RONALDO 7 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Away RONALDO 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, zur nächsten Saison wechselte er zum Wuppertaler SV Borussia, wo er eine Führungsrolle hatte. Sein Vertrag dort endete nach der Saison 2008/2009 da er nicht verlängert wurde. Seit der Winterpause 2009/2010 spielt Mike Rietpietsch beim Bonner SC 01/04 whole foods water bottle glass, in der Regionalliga West.

Zur Saison 2010/2011 übernahm Rietpietsch den Posten des Sportdirektors des insolventen Bonner SC, Anfang November 2010 verließ er den Verein jedoch bereits wieder. Im März 2011 schloss er sich dem Niederrheinligisten Ratingen 04/19 bis Saisonende an.

Arlington Hotel Open

Het Arlington Hotel Open (ook bekend als het Hot Springs Open) was een jaarlijks golftoernooi in de Verenigde Staten en maakte deel uit van de Amerikaanse PGA Tour. Het toernooi vond telkens plaats op de Hot Springs Country Club in Hot Springs, Arkansas.

84 Lumber Classic · 500 Festival Open Invitation · Agua Caliente Open · Air Canada Championship · Alameda County Open · Alcan Open · All American Open · Almaden Open · American Golf Classic · Ardmore Open · Arlington Hotel Open · AT&T Classic · Atlanta Open · Azalea Open Invitational · B phone holder belt.C aluminum water bottles safe. Open · Bahama’s Open · Bakersfield Open Invitational · Baton Rouge Open Invitational · Beaumont Open Invitational · Blue Ribbon Open · Booz Allen Classic · Buick Challenge · Buick Open · Cajun Classic Open Invitational · California State Open · Carling World Open · Centel Classic · Chattanooga Classic · Cleveland Open · Connecticut Open · Coral Gables Open Invitational · Coral Springs Open Invitational · CVS Charity Classic · Dallas Open · Danny Thomas-Diplomat Classic · Dapper Dan Open · De Soto Open Invitational · Denver Open Invitational · Doral Open · Dow Jones Open Invitational · Durham Open · Eastern Open · El Paso Open · Empire State Open · Esmeralda Open · Fig Garden Village Open Invitational · Florida Open · Fort Wayne Open · Frank Sinatra Open Invitational · Gasparilla Open · Gatlin Brothers-Southwest Golf Classic · Ginn sur Mer Classic · Gleneagles-Chicago Open Invitational · Glens Falls Open · Golden Gate Championship · Goodall Palm Beach Round Robin · Greater St. Louis Golf Classic · Gulfport Open · Haig Open Invitational · Hale America National Open Golf Tournament · Hall of Fame Golf Classic · Hershey Open · Hesperia Open Invitational · Houston Open · Indian Ridge Hospital Open Invitational · Inverness Invitational Four-Ball · Jacksonville Open · Kansas City Open · Kentucky Derby Open · Knoxville Invitational · La Gorce Open · Labatt Open · Liggett & Myers Open · Long Beach Open · Long Island Open · Lucky International Open · Maryland Open · Massachusetts Open · Mayfair Inn Open · Memphis Invitational · Metropolitan Open · Metropolitan PGA Championship · Miami Beach Open · Miami International Four-Ball · Miami Open · Michelob Championship at Kingsmill · Michigan Golf Classic · Milwaukee Open Invitational · Milwaukee Open · Mobile Sertoma Open Invitational · Motor City Open · Mountain View Open · National Airlines Open Invitational · National Celebrities Open · National Team Championship · New Jersey PGA Championship · New Jersey State Open · New York State Open · North and South Open · Northern California Open · Oakland Open · Ohio Kings Island Open · Ohio Open · Oklahoma City Open Invitational · Oklahoma Open · Ontario Open · Orange County Open Invitational · Oregon Open · Pasadena Open · Pennsylvania Open Championship · Pensacola Open · Pepsi Championship · Philadelphia Daily News Open · Philadelphia Golf Classic · Philadelphia Inquirer Open · Philadelphia Open · Portland Open Invitational · Reading Open · Rebel Yell Open · Rio Grande Valley Open · Robinson Open · Rubber City Open Invitational · Sacramento Open · Sahara Invitational · Seattle Open Invitational · Sioux City Open · Southern (Spring) Open · St. Paul Open · St water bottle stainless steel. Petersburg Open Invitational · Sunset-Camellia Open Invitational · Sunshine Open Invitational · Tacoma Open · The International · Thomasville Open · Thunderbird Classic · Thunderbird Invitational · Tournament of the Gardens Open · Tucson Open · Turning Stone Resort Championship · US Bank Championship in Milwaukee · US Professional Match Play Championship · Utah Open · Virginia Beach Open · Virginia Open · Waco Turner Open · Walt Disney World Golf Classic · West End Classic · West Palm Beach Open Invitational · Westchester Open · Western Open · White Sulphur Springs Open · Wisconsin State Open · World Championship of Golf · Yorba Linda Open Invitational

Festival de Raindance

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le festival de Raindance est un festival de cinéma indépendant créé en 1992 par Elliot Grove et une école de cinéma implantée dans plusieurs villes.

Le festival se déroule chaque année depuis 1992 et récompense principalement les films indépendants. Il est patronné par des personnalités comme Ewan McGregor sports water bottles, Terry Gilliam, Mike Figgis, Ken Loach et Marky Ramone football shirts online.

Elliot Grove est également le créateur des British Independent Film Awards.

L’école de Raindance est implantée à Londres, New York, Toronto, Montreal, Budapest, Berlin et Bruxelles. Elle compte parmi ses anciens élèves&nbsp stainless steel water bottle safety;: Sacha Baron Cohen, David Yates, Edgar Wright, Matthew Vaughn, Alison Owen, Guy Ritchie big water bottles, Ben Miller, Christopher Nolan, Kirk Jones, Mark Mahon, Emily Lloyd, Vadim Jean, Allin Kempthorne, Nick Hornby, Roland Gift, Julian Fellowes, Paul Brooks, Clive Bradley et Jeremy Bolt.

Kazuyuki Hamada

Kazuyuki Hamada (jap. 浜田 和幸, Hamada Kazuyuki; * 17. März 1953 in Yonago, Präfektur Tottori) ist ein japanischer Politiker. Von 2010 bis 2016 war er einer der beiden Vertreter Tottoris im Sangiin, dem Oberhaus des Parlaments. Bis 2011 gehörte er zur Liberaldemokratischen Partei (LDP), von 2011 bis zur Auflösung 2013 zur Neuen Volkspartei, danach war er parteiloses Mitglied der Shintō-Kaikaku-Fraktion, ab 2014 der „Partei der nächsten Generation“ waterproof phone cover, 2016 kurzzeitig der Ōsaka Ishin no Kai.

Hamada, Absolvent der Fremdsprachen-Universität Tokyo, wurde nach seinem Abschluss Angestellter bei Shin-Nippon Seitetsu (engl. Nippon Steel). Später erwarb er einen Ph.D. an der George Washington University und forschte ab 1987 am Center for Strategic and International Studies. 1997 gründete er das Kokusai mirai kagaku kenkyūjo (国際未来科学研究所, „Institut für internationale Zukunftsforschung“) running waist pack with water bottle.

Bei der Sangiin-Wahl 2010 wechselte Hamada in die Politik und übernahm die LDP-Kandidatur in Tottori, wo Amtsinhaber Kōtarō Tamura 2009 von der LDP zur Demokratischen Partei gewechselt war. Hamada erhielt über 150 Tausend Stimmen und gewann mit mehr als 20.000 Stimmen Vorsprung auf die Demokratin Mari Sakano.

Im Juni 2011 reichte Hamada seinen Parteiaustritt ein, nachdem ihm im demokratisch geführten Kabinett Kan die Position eines parlamentarischen Staatssekretärs angeboten worden war. Am 27. Juni trat er die Position im „Ministerium für allgemeine Angelegenheiten“ an. Am 5 where to buy waterproof pouch. Juli 2011 schloss die LDP Hamada aus. Unter dem Kabinett Noda wechselte Hamada im September 2011 ins Außenministerium. Im Dezember 2011 schloss er sich der Neuen Volkspartei an, wo er im April 2012 den Vorsitz des politischen Forschungsrates von der entlassenen Akiko Kamei übernahm. Im Dezember 2012 wurde Hamada Nachfolger von Generalsekretär Mikio Shimoji, der seinen Sitz im Parlament (Shūgiin, Okinawa 1) verloren hatte. Er blieb bis zur Auflösung der NVP Generalsekretär.

Im Sommer 2013 schloss sich Hamada der Fraktion Shintō Kaikaku – Mushozoku no Kai an. 2014 trat er der Jisedai-→Kokoro-Partei bei, die er 2016 wieder verließ. Bei der bevorstehenden Sangiin-Wahl 2016 verlor Tottori seine eigenständige Vertretung und bildet fortan mit dem benachbarten Shimane einen gemeinsamen Einmandatswahlkreis, beide Präfekturen sind ländlich-konservative Hochburgen, eine Wiederwahl gegen den LDP-Kandidaten Kazuhiko Aoki (bis 2016 der Vertreter Shimanes) war unwahrscheinlich, zumal sich vier Oppositionsparteien auf eine Einheitsfrontstrategie verständigt hatten. Hamada wollte für die Wahl der Ōsaka Ishin no Kai beitreten und in den nationalen Verhältniswahlkreis wechseln. Um einer Versammlung der Ishin-Abgeordneten aus dem Präfekturparlament von Osaka, der Keimzelle der Partei, beizuwohnen und innerparteiliche Unterstützung zu gewinnen, blieb er am 27. Mai 2016 einer Sangiin-Sitzung fern, bei der unter anderem über Hilfsmaßnahmen nach den Kumamoto-Erdbeben 2016 abgestimmt wurde – nach Angaben der Partei ohne deren Zustimmung. In der Folge entzog ihm die Parteiführung die Unterstützung, er trat kurz vor der Wahl wieder aus der Ishin no Kai aus.

Bei der Wahl 2016 kandidierte Hamada nun parteilos im Sechsmandatswahlkreis Tokio, wo er mit 0,5 % der Stimmen abgeschlagen auf dem 16. Platz abgewählt war.

José de Alencar

José Martiniano de Alencar (May 1, 1829 – December 12, 1877) was a Brazilian lawyer, politician, orator, novelist and dramatist. He is considered to be one of the most famous and influential Brazilian Romantic novelists of the 19th century, and a major exponent of the literary tradition known as “Indianism”. Sometimes he signed his works with the pen name Erasmo.

He is patron of the 23rd chair of the Brazilian Academy of Letters.

José Martiniano de Alencar was born in what is today the bairro of Messejana, Fortaleza, Ceará, on May 1, 1829, to former priest (and later politician) José Martiniano Pereira de Alencar and his cousin Ana Josefina de Alencar. Moving to São Paulo in 1844, he graduated in Law at the Faculdade de Direito da Universidade de São Paulo in 1850 and started his career in law in Rio de Janeiro. Invited by his friend Francisco Otaviano, he became a collaborator for the journal Correio Mercantil. He also wrote many chronicles for the Diário do Rio de Janeiro and the Jornal do Commercio. Alencar would compile all the chronicles he wrote for these newspapers in 1874 tenderize meat without mallet, under the name Ao Correr da Pena.

It was in the Diário do Rio de Janeiro, during the year of 1856, that Alencar gained notoriety, writing the Cartas sobre A Confederação dos Tamoios, under the pseudonym Ig. In them, he bitterly criticized the homonymous poem by Gonçalves de Magalhães. Even the Brazilian Emperor Pedro II, who esteemed Magalhães very much, participated in this polemic

New York City Football Club Away PIRLO 21 Jerseys

New York City Football Club Away PIRLO 21 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, albeit under a pseudonym. Also in 1856, he wrote and published under feuilleton form his first romance, Cinco Minutos, that received critical acclaim. In the following year, his breakthrough novel, O Guarani, was released; it would be adapted into a famous opera by Brazilian composer Antônio Carlos Gomes 13 years later. O Guarani would be first novel of what is informally called Alencar’s “Indianist Trilogy” – a series of three novels by Alencar that focused on the foundations of the Brazilian nation, and on its indigenous peoples and culture. The other two novels, Iracema and Ubirajara, would be published on 1865 and 1874, respectively. Although called a trilogy, the three books are unrelated in its plots.

Alencar was affiliated with the Conservative Party of Brazil, being elected as a general deputy for Ceará. He was the Brazilian Minister of Justice from 1868 to 1870, having famously opposed the abolition of slavery boys football uniform. He also planned to be a senator, but Pedro II never appointed him, under the pretext of Alencar being too young; with his feelings hurt, he would abandon politics later.

He was very close friends with the also famous writer Machado de Assis, who wrote an article in 1866 praising his novel Iracema, that was published the year before, comparing his Indianist works to Gonçalves Dias, saying that “Alencar was in prose what Dias was in poetry”. When Assis founded the Brazilian Academy of Letters in 1897, he chose Alencar as the patron of his chair.

In 1864 he married Georgina Augusta Cochrane, daughter of an eccentric British aristocrat. They would have six children – Augusto (who would be the Brazilian Minister of External Relations in 1919, and also the Brazilian ambassador on the United States from 1920 to 1924), Clarisse, Ceci, Elisa, Mário (who would be a journalist and writer, and a member of the Brazilian Academy of Letters) and Adélia. (It is implied that Mário de Alencar was actually an illegitimate son of Machado de Assis, a fact that inspired Assis to write his famous novel Dom Casmurro.)

Alencar died in Rio de Janeiro in 1877, a victim of tuberculosis. A theatre in Fortaleza, the Theatro José de Alencar, was named after him.

1 (Adelino Fontoura): Luís Murat ► Afonso d’Escragnolle Taunay ► Ivan Monteiro de Barros Lins ► Bernardo Élis ► Evandro Lins e Silva ► Ana Maria Machado
2 (Álvares de Azevedo): Coelho Neto ► João Neves da Fontoura ► Guimarães Rosa ► Mário Palmério ► Tarcísio Padilha
3 (Artur de Oliveira): Filinto de Almeida ► Roberto Simonsen ► Aníbal Freire da Fonseca ► Herberto Sales ► Carlos Heitor Cony
4 (Basílio da Gama): Aluísio Azevedo ► Alcides Maia ► Viana Moog ► Carlos Nejar
5 (Bernardo Guimarães): Raimundo Correia ► Oswaldo Cruz ► Aloísio de Castro ► Cândido Mota Filho ► Rachel de Queiroz ► José Murilo de Carvalho
6 (Casimiro de Abreu): Teixeira de Melo ► Artur Jaceguai ► Goulart de Andrade ► Barbosa Lima Sobrinho ► Raimundo Faoro ► Cícero Sandroni
7 (Castro Alves): Valentim Magalhães ► Euclides da Cunha ► Afrânio Peixoto ► Afonso Pena Júnior ► Hermes Lima ► Pontes de Miranda ► Dinah Silveira de Queiroz ► Sérgio Correia da Costa ► Nelson Pereira dos Santos
8 (Cláudio Manuel da Costa): Alberto de Oliveira ► Oliveira Viana ► Austregésilo de Athayde ► Antônio Calado ► Antônio Olinto ► Cleonice Berardinelli
9 (Gonçalves de Magalhães): Carlos Magalhães de Azeredo ► Marques Rebelo ► Carlos Chagas Filho ► Alberto da Costa e Silva
10 (Evaristo da Veiga): Rui Barbosa ► Laudelino Freire ► Osvaldo Orico ► Orígenes Lessa ► Lêdo Ivo ► Rosiska Darcy de Oliveira

11 (Fagundes Varela): Lúcio de Mendonça ► Pedro Augusto Carneiro Lessa ► Eduardo Ramos ► João Luís Alves ► Adelmar Tavares ► Deolindo Couto ► Darcy Ribeiro ► Celso Furtado ► Hélio Jaguaribe
12 (França Júnior): Urbano Duarte de Oliveira ► Antônio Augusto de Lima ► Vítor Viana ► José Carlos de Macedo Soares ► Abgar Renault ► Lucas Moreira Neves ► Alfredo Bosi
13 (Francisco Otaviano): Alfredo d’Escragnolle Taunay ► Francisco de Castro ► Martins Júnior ► Sousa Bandeira ► Hélio Lobo ► Augusto Meyer ► Francisco de Assis Barbosa ► Sérgio Paulo Rouanet
14 (Franklin Távora): Clóvis Beviláqua ► Antônio Carneiro Leão ► Fernando de Azevedo ► Miguel Reale ► Celso Lafer
15 (Gonçalves Dias): Olavo Bilac ► Amadeu Amaral ► Guilherme de Almeida ► Odilo Costa Filho ► Marcos Barbosa ► Fernando Bastos de Ávila
16 (Gregório de Matos): Araripe Júnior ► Félix Pacheco ► Pedro Calmon ► Lygia Fagundes Telles
17 (Hipólito da Costa): Sílvio Romero ► Osório Duque-Estrada ► Edgar Roquette-Pinto ► Álvaro Lins ► Antônio Houaiss ► Affonso Arinos de Mello Franco
18 (João Francisco Lisboa): José Veríssimo ► Barão Homem de Melo ► Alberto Faria ► Luís Carlos ► Pereira da Silva ► Peregrino Júnior ► Arnaldo Niskier
19 (Joaquim Caetano): Alcindo Guanabara ► Silvério Gomes Pimenta ► Gustavo Barroso ► Silva Melo ► Américo Jacobina Lacombe ► Marcos Almir Madeira ► Antônio Carlos Secchin
20 (Joaquim Manuel de Macedo): Salvador de Mendonça ► Emílio de Meneses ► Humberto de Campos ► Múcio Leão ► Aurélio de Lira Tavares ► Murilo Melo Filho

21 (Joaquim Serra): José do Patrocínio ► Mário de Alencar ► Olegário Mariano ► Álvaro Moreira ► Adonias Filho ► Dias Gomes ► Roberto Campos ► Paulo Coelho
22 (José Bonifácio the Younger): Medeiros e Albuquerque ► Miguel Osório de Almeida ► Luís Viana Filho ► Ivo Pitanguy
23 (José de Alencar): Machado de Assis ► Lafayette Rodrigues Pereira ► Alfredo Pujol ► Otávio Mangabeira ► Jorge Amado ► Zélia Gattai ► Luiz Paulo Horta
24 (Júlio Ribeiro): Garcia Redondo ► Luís Guimarães Filho ► Manuel Bandeira ► Cyro dos Anjos ► Sábato Magaldi
25 (Junqueira Freire): Franklin Dória ► Artur Orlando da Silva ► Ataulfo de Paiva ► José Lins do Rego ► Afonso Arinos de Melo Franco ► Alberto Venancio Filho
26 (Laurindo Rabelo): Guimarães Passos ► João do Rio ► Constâncio Alves ► Ribeiro Couto ► Gilberto Amado ► Mauro Mota ► Marcos Vilaça
27 (Antônio Peregrino Maciel Monteiro): Joaquim Nabuco ► Dantas Barreto ► Gregório da Fonseca ► Levi Carneiro ► Otávio de Faria ► Eduardo Portella
28 (Manuel Antônio de Almeida): Inglês de Sousa ► Xavier Marques ► Menotti Del Picchia ► Oscar Dias Correia ► Domício Proença Filho
29 (Martins Pena): Artur Azevedo ► Vicente de Carvalho ► Cláudio de Sousa ► Josué Montello ► José Mindlin ► Geraldo Holanda Cavalcanti
30 (Pardal Mallet): Pedro Rabelo ► Heráclito Graça ► Antônio Austregésilo ► Aurélio Buarque de Holanda Ferreira ► Nélida Piñon

31 (Pedro Luís Pereira de Sousa): Luís Caetano Pereira Guimarães Júnior ► João Batista Ribeiro de Andrade Fernandes ► Paulo Setúbal ► Cassiano Ricardo ► José Cândido de Carvalho ► Geraldo França de Lima ► Moacyr Scliar ► Merval Pereira
32 (Manuel de Araújo Porto-Alegre): Carlos de Laet ► Ramiz Galvão ► Viriato Correia ► Joracy Camargo ► Genolino Amado ► Ariano Suassuna► Evaldo Cabral de Mello
33 (Raul Pompeia): Domício da Gama ► Fernando Magalhães ► Luís Edmundo ► Afrânio Coutinho ► Evanildo Bechara
34 (Sousa Caldas): João Manuel Pereira da Silva ► José Maria da Silva Paranhos, Jr. ► Lauro Müller ► Aquino Correia ► Magalhães Júnior ► Carlos Castelo Branco ► João Ubaldo Ribeiro ► Zuenir Ventura ► Evaldo Cabral de Mello
35 (Tavares Bastos): Rodrigo Otávio ► Rodrigo Otávio Filho ► José Honório Rodrigues ► Celso Cunha ► Cândido Mendes de Almeida
36 (Teófilo Dias): Afonso Celso ► Clementino Fraga ► Paulo Carneiro ► José Guilherme Merquior ► João de Scantimburgo
37 (Tomás António Gonzaga): José Júlio da Silva Ramos ► José de Alcântara Machado ► Getúlio Vargas ► Assis Chateaubriand ► João Cabral de Melo Neto ► Ivan Junqueira ► Ferreira Gullar ► Arno Wehling
38 (Tobias Barreto): Graça Aranha ► Alberto Santos-Dumont ► Celso Vieira ► Maurício Campos de Medeiros ► José Américo de Almeida ► José Sarney
39 (Francisco Adolfo de Varnhagen): Manuel de Oliveira Lima ► Alberto de Faria ► Rocha Pombo ► Rodolfo Garcia ► Elmano Cardim ► Otto Lara Resende ► Roberto Marinho ► Marco Maciel
40 (José Maria da Silva Paranhos waterproof 5s case, Sr.): Eduardo Prado ► Afonso Arinos ► Miguel Couto ► Alceu Amoroso Lima ► Evaristo de Moraes Filho

Saison 2007 de l’équipe cycliste féminine T-Mobile

La saison 2007 de l’équipe T-mobile est la sixième de l’équipe. Si Bob Stapleton continue à gérer la T-Mobile et que les groupes féminins et masculins restent proches, Kristy Scrymgeour devient la gérante de la structure féminine. L’équipe est fortement renouvelée à cause des départs à la retraite. Oenone Wood, vainqueur des coupes du monde 2004 et 2005, rejoint l’équipe. Avec Arndt et Teutenberg, elles forment une équipe compétitives pour la coupe du monde. L’équipe finit la compétition à la troisième place, tout comme Teutenberg. Au classement UCI, l’équipe est première, Arndt prenant la troisième place. L’équipe montre une bonne régularité et dix coureuses sur onze sont classés par l’UCI. Au niveau des grands tours, l’équipe participe pour la première fois au Tour d’Italie féminin et y remporte trois étapes, performance également renouvelée sur le Tour de l’Aude.

L’équipe est sponsorisée par T-mobile. Le matériel est de marque Giant.

Le camp d’entraînement a lieu à Lugano en octobre 2006. Comme l’année précédente, la présentation de l’équipe a lieu communément avec l’équipe masculine en janvier à Majorque et est combinée à stage d’entraînement.

En 2007, l’équipe se renouvelle à 75%. Conservant ses leaders Arndt et Teutenberg, ainsi qu’Anderson, toutes les autres coureuses sont renouvelées. Le recrutement se porte sur des coureuses ayant de l’expérience. Il doit rendre l’équipe compétitives sur des terrains plus variés. Trois nouvelles viennent de l’équipe Nürnberger Versicherung : Kate Bates, Anke Wichmann et Oenone Wood. Cette dernière a remporté les coupes du monde 2004 et 2005, et retrouve Judith Arndt dont elle était coéquipière en 2005. Les autres recrues sont l’Australienne Alex Rhodes, les Néerlandaises Chantal Beltman et Suzanne de Goede, la Danoise Linda Villumsen, la Suédoise Emilia Fahlin.

Ce grand nombre de renouvellements est dû à une vague de départ à retraite comme Kimberly Bruckner et Mari Holden qui étaient présentes depuis la formation de l’équipe en 2003.

Les objectifs restent similaires à l’année précédente : remporter autant de courses que possible et briller en coupe du monde. L’équipe souhaite également promouvoir le cyclisme féminin en général.

L’encadrement est renouvelé en 2007. Si Bob Stapleton reste à la tête de la structure professionnelle, il doit également s’occuper des hommes. Kristy Scrymgeour, une ancienne professionnelle australienne, s’occupe plus spécifiquement des femmes. Au poste de directeur sportif, la championne australienne Anna Wilson vient remplacer Andrzej Bek en fonction depuis 2005. Membres de l’encadrement:

La saison débute au Tour de Geelong, sur la première étape contre-la-montre, Judith Arndt est quatrième. Ina-Yoko Teutenberg s’impose sur la deuxième et la troisième étapes au sprint. Oenone Wood est également deuxième de cette dernière étape. Sur l’ultime étape, Kate Bates est cinquième. Au classement général, Judith Arndt est troisième, Ina-Yoko Teutenberg quatrième. Sur la première manche de la coupe du monde : le Geelong World Cup, Oenone Wood suit Nicole Cooke et Nikki Egyed dans la dernière difficulté, mais termine deuxième du sprint derrière la Galloise. Ina-Yoko Teutenberg gagne le sprint du peloton. Sur le Tour de Nouvelle-Zélande qui suit, l’équipe fait carton plein : elle remporte toutes les étapes, à une exception, et le classement général par l’intermédiaire de Judith Arnt. Dans le détail, Oenone Wood gagne deux étapes, Ina-Yoko Teutenberg deux également et Judith Arnt une.

Sur le Tour des Flandres, Suzanne de Goede est la première de l’équipe à la vingt-huitième place dans le groupe sprintant pour la septième place. Le Tour de Drenthe est un autre motif de déception pour l’équipe qui n’a pas réussi à s’imposer. Ina-Yoko Teutenberg est malgré tout quatrième, Suzanne de Goede cinquième. Sur la Flèche wallonne, Judith Arndt est troisième derrière Marianne Vos et Nicole Cooke dans le sprint en côté à Huy.

En mai, à la Gracia Orlova, Judith Arndt s’impose sur la deuxième et troisième étape qui est un contre-la-montre. Elle est également quatrième de l’étape suivante. Elle remporte le classement final. Au Tour de Berne, Oenone Wood est battue par Marianne Vos pour le sprint pour la deuxième place derrière Edita Pučinskaitė après que l’équipe ait contrôler la course.

Au Tour de l’Aude voit Ina-Yoko Teutenberg battue au sprint lors de la première étape par Marianne Vos. La T-Mobile remporte le contre-la-montre par équipe de la deuxième étape, Judith Arndt devient la porteuse du maillot de leader. Sur la quatrième étape, elle termine à la deuxième place du sprint du peloton. La cinquième étape est montagneuse, Arndt s’y classe quatrième et conserve sa première place au classement général. Sur l’étape suivante, Linda Villumsen part en échappée avec cinq autres coureuses. Dans le final, elle part avec Joanne Kiesanowski, qu’elle bat au sprint pour s’imposer. La septième étape se termine par un nouveau sprint, où Judith Arndt est deuxième derrière Marianne Vos. Sur l’étape 8a, Susanne Ljungskog s’échappe au début de l’étape et est suivie par Arndt et Trixi Worrack, la membre de l’équipe T-Mobile se montre la plus rapide et lève les bras. Elle parvient cependant pas à suivre la Suédoise et Worrack sur l’étape 8b, la première prenant le maillot de leader. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg gagne le sprint du peloton. Au classement final, Judith Arndt est troisième.

La Coupe du Monde Cycliste Féminine de Montréal donne lieu a une course très décousue, où Judith Arnt finit troisième derrière le duo Fabiana Luperini-Mara Abbott, malgré une chute durant la course. Oenone Wood est sixième. Le Tour du Grand Montréal se dispute peu après. Oenone Wood est deuxième de la première et de la deuxième étape derrière Regina Schleicher. Le court contre-la-montre de la troisième étape permet à Judith Arndt de s’imposer. Oenone Wood gagne l’étape suivante qui est un critérium. La dernière étape montant le Mont-Royal est également remportée par Oenone Wood qui gagne en même temps le classement général du tour tritan plastic water bottle. Katherine Bates y est troisième, Judith Arndt quatrième.

Suzanne de Goede gagne le 9 juin le Omloop Door Middag-Humsterland devant Marianne Vos. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg s’impose sur la Liberty Classic où l’équipe se montre dominatrice.

Sur le RaboSter Zeeuwsche Eilanden, Ina-Yoko Teutenberg gagne au sprint la dernière étape très venteuse mais ne parvient pas à empêcher Marianne Vos de gagner le classement général. Plus tôt dans la course, elle s’était échappée avec Chantal Beltman dans un gros groupe de tête, mais se font rattraper. À vingt-cinq kilomètres de l’arrivée Suzanne de Goede et Loes Gunnewijk avaient également tenté leur chance. Ina-Yoko Teutenberg est cinquième du classement général.

Au championnat d’Allemagne sur route, Judith Arndt est battue en contre-la-montre par Hanka Kupfernagel et Charlotte Becker. Sur route, Luise Keller s’impose seule en échappée. Judith Arndt est cinquième. Au Danemark, Linda Villumsen, tenante du titre, ne défend pas son titre.

Le Tour d’Italie s’élance le 6 juillet de Crocetta del Montello. Oenone Wood termine troisième de la deuxième étape au sprint. Sur le contre-la-montre en côte de la troisième étape, Judith Arndt finit sixième. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg s’impose au sprint. La cinquième étape est difficile, Judith Arndt y prend de nouveau la sixième place. Sur l’étape suivante, elle s’impose avec quelque mètres d’avance sur Giorgia Bronzini. Ina-Yoko Teutenberg remporte la septième étape au sprint. Lors de la dernière étape, Chantal Beltman part en échappée et termine cinquième. Au classement général final, Judith Arndt est septième.

Mi-juillet, Linda Villumsen gagne le Championnats d’Europe de cyclisme espoirs.

Le vingtième Tour de Thuringe féminin débute par un court contre-la-montre par équipe dans lequel la T-Mobile termine à la troisième place. Sur la deuxième étape, Oenone Wood est troisième. Lors de l’étape suivante, elle prend en poursuite Emma Pooley seule et finit l’étape avec une avance de deux minutes sur le peloton, la britannique franchissant la ligne cinq minutes avant lui. L’étape reine du lendemain voit les adversaires d’Emma Pooley mener rapidement une course de mouvement. Rapidement un groupe composé de douze des meilleures coureures, dont la leader, se détache. Dans le final, Judith Arndt, accompagnée d’Amber Neben et Noemi Cantele, se détache pour gagner au sprint avec plus de six minutes d’avance sur les poursuivantes. L’Allemand devient par la même occasion leader du classement général. La sixième étape est un contre-la-montre dans lequel Amber Neben gagne du temps sur Judith Arndt et prend la tête au classement général. Judith Arndt est deuxième de la demi-étape suivante mais ne reprend que peu de temps. La dernière étape est donc le théâtre d’une âpre bataille entre les deux coureuses. Au jeu des bonifications, Judith Arndt s’impose finalement dans le même temps que l’Américaine.

Le mois de juillet est donc très bon pour l’équipe : cela lui permet d’occuper la première place du classement mondial.

Début août, l’équipe domine l’Open de Suède Vårgårda. À cinquante kilomètres de l’arrivée, Chantal Beltman et Karin Thürig sortent du peloton dans une ascension. Vers la fin de l’épreuve, Beltman attaque et coupe la ligne avec trente deux secondes d’avance sur son ancienne compagnon d’échappée.

Le Trophée d’Or se déroule en six étapes. Oenone Wood est troisième de la deuxième étape, puis quatrième sur l’étape suivante. Ina-Yoko Teutenberg remporte la quatrième et la cinquième étapes au sprint. Lors de la dernière étape, Oenone Wood est troisième. Au classement général, elle est sixième.

Au Grand Prix de Plouay, aussi bien Judith Arndt que Oenone Wood tentent leur chance en échappée mais se font rattrapées. Dans la côte de Ty Marrec, Chantal Beltman ouvre la voie avant d’être dépassée par Judith Arndt et Noemi Cantele. Elles se font ensuite rejoindre par cinq autres coureuses, dont Oenone Wood. Dans la dernière ascension de la Cote du Lezot, cette dernière attaque et est rejointe par Cantele et Marta Bastianelli, puis par Nicole Cooke. Wood finit quatrième.

Au Boels Ladies Tour, Judith Arndt est deuxième de la première étape derrière Marianne Vos

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

New York City Football Club Away DAVID VILLA 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Elle remporte ensuite la deuxième étape gagnant le sprint d’un groupe de trois, quinze secondes devant le peloton. Le lendemain, Ina-Yoko Teutenberg est battue au sprint par Kirsten Wild, puis lors de la sixième étape par Regina Schleicher. Lors de la dernière étape, un contre-la-montre, Judith Arndt termine cinquième. Elle est deuxième du Boels Ladies Tour.

La coupe du monde se termine par le Tour de Nuremberg. La course se joue au sprint et Ina-Yoko Teutenberg finit deuxième derrière Marianne Vos. Linda Villumsen chute durant l’épreuve et doit annoncer son forfait pour le championnat du monde. Le Tour de Toscane permet à l’équipe T-Mobile de s’imposer sur le contre-la-montre par équipe inaugural. Sur la deuxième étape (a), Judith Arndt termine deuxième. Oenone Wood est quatrième du sprint dans la demi-étape suivante. Sur la troisième étape, Noemi Cantele s’impose et grappille deux secondes à Judith Arndt quatrième. Cette dernière gagne la cinquième étape avec dans sa roue Noemi Cantele. Lors de la dernière étape, Chantal Beltman qui a un retard de une minute trente-sept au classement général, part en échappée. Elle finit cinquième, mais ne reprend qu’une minute trente-trois et est donc deuxième du classement général, Judith Arndt finit troisième à cinq secondes de Noemi Cantele.

Les championnats du monde ont lieu cette année-là à Stuttgart. Sur l’épreuve du contre-la-montre, seule Oenone Wood est sélectionnée par l’Australie. Sur l’épreuve en ligne, Suzanne De Goede et Chantal Beltman sont sélectionnées par les Pays-Bas tandis que Judith Arndt l’est par l’Allemagne. La première de l’équipe est Oenone Wood à la huitième place.

L’équipe remporte trente-quatre courses UCI sur route. Elle est première dans ce domaine en devançant la DSB Bank qui en gagne vingt-cinq.

L’équipe est principalement active en Amérique du Nord. Les courses qui s’y déroulent ne font généralement pas partie du calendrier UCI malgré une participation et une dotation équivalente. Le tableau suivant résume les victoires d’importance sur le circuit américain, en particulier sur l’USA Cycling National Racing Calendar.

Au classement final Ina-Yoko Teutenberg termine troisième avec 160 points, Oenone Wood cinquième avec 139 points. L’équipe est troisième au total des points.

L’équipe est première au classement UCI. À l’exception d’Alex Rhodes, toutes les coureuses y sont classées.

1 2 3 527